> Sélestat s’effondre après la pause à Toulouse

Rédigé le 26/10/2013.

 

Les Sélestadiens, qui restaient sur trois exploits consécutifs dans la Ville rose, ont dû cette fois baisser pavillon hier soir face à une équipe toulousaine susceptible de franchir, enfin, un palier supplémentaire cette saison. Le score est lourd (31-22).

 

Si la rencontre s’est engagée sous de bons auspices côté visiteur à travers le doublé réalisé par Pawel Podsiadlo (2-1, 2e ), Toulouse n’a pas tardé à réagir (3-3, 4e ) avant de s’installer aux commandes : 6-4 (13e ). Pourtant, c’est peu dire si son hôte a encore opposé une résistance des plus farouches. À l’image de ce penalty de Jérôme Fernandez stoppé par Lazslo Fulop (20e ) ou ce mini-break de trois longueurs (6-9, 21e ) inhérent à une réalisation de l’inévitable Podsiadlo, et toujours dans la même configuration à sept mètres.

 

Mais ce n’est pas non plus par hasard si Wesley Pardin tape par ailleurs à la porte de l’équipe de France. À plusieurs reprises et sous le regard attentif de Claude Onesta, le jeune portier appelé à faire oublier le très populaire « Dadou » Karaboué sur le dernier rempart évite, sinon le pire, du moins, la gamberge à ses coéquipiers qui recollent tant bien que mal au score : 10-10 (27e ).

 

Reste que les protégés de Jean-Luc Le Gall s’adjugent on ne peut plus logiquement le gain du premier acte suite à une belle séquence conclue par Olivier Jung. Toutefois, le matelas n’est pas assez consistant et Montoro remet les pendules à l’heure : 12-12 (33e ). Une parité qui semble régner en maîtresse absolue des lieux puisque Djordje Pesic, excellent comme à son habitude, répond à son compatriote Nemanja Ilic : 16-16 (40e ).

 

Suite de l'article L'Alsace

 

Photo l'Alsace Vanessa Meyer-Wirckel