> Salami, tireur d’élite

Rédigé le 16/12/2013.

 

 

C’est aussi le signe d’un collectif fort. Comme à Ivry lors de la journée précédente, tout le monde (hormis l’arrière droit Quentin Eymann, cantonné au banc depuis cinq matches) a participé au succès. Et comme à Ivry, Michal Salami s’est montré décisif, hier contre Chambéry.

 

En région parisienne, c’est en signant un sans-faute sur penalty (6 sur 6) que l’ailier gauche polonais, pas toujours en réussite dans cet exercice auparavant (4 sur 9 lors des dix premières journées), s’était illustré.

 

Hier au Rhenus, Michal Salami n’a pas tout réussi. Mais cela ne l’a pas empêché de peser sur le cours des événements. Sur ses quatre premiers jets de sept mètres, Cyril Dumoulin, le gardien chambérien, n’y a vu que du feu. Les deux penalties réussis en début de seconde période avaient aussi bien aidé à lancer Sélestat dans ce deuxième acte (16-12 à la 33e puis 17-13 à la 34e ).

 

Suite de l'article DNA

 

Photo DNA Cédric Joubert