> C’est tout bénéfice

Rédigé le 04/12/2011.

 

Pas plus à l’aise que ça avant la pause, le SAHB a signé sa cinquième victoire de la saison, hier soir face à Istres, à la faveur d’une seconde période nettement plus accomplie.

 

Ce n'est pas vraiment un copier-coller, mais ça y ressemble étrangement. Tout comme face à Nîmes quinze jours plus tôt, les Sélestadiens ont ramené Istres à la raison, hier soir, à la faveur de 30 dernières minutes autrement plus emballantes que les trente premières. Grâce notamment à un excellent troisième quart d’heure au cours duquel ils passèrent un sévère 8-3 (de 15-12 à la pause à 23-15 à la 45 e), dont jamais les Istréens ne se remirent.

 

Jusque-là, les Bas-Rhinois avaient eu tendance à donner dans le “moyen”. Maladroits, ils avaient laissé passer, en tout début de match, l’occasion de montrer qu’ils pouvaient être les patrons sur ce coup-là.

 

Un 8-3 décisif

 

Menés de la 10 e (4-5) à la 16 e (6-7), malmenés par une formation sudiste emmenée par un Derbier efficace (cinq des six premiers buts de sa formation, dix au final), ils trouvèrent en Petrenko et Beretta, au relais d’un Beauregard finalement d’attaque, ceux qui pouvaient les sortir de là. Le SAHB repassa en tête, Podsiadlo y allant de son doublé pour donner trois buts d’avance à sa formation à la pause (15-12). Un petit pécule intéressant au vu de cette première période.

 

Nettement plus inspirés, les Sélestadiens passèrent ensuite la surmultipliée. C’était tout bon en attaque avec, entre autres, un Eymann inspiré, plutôt intéressant en défense devant un Ivezic rassurant.

 

Et le SAHB s’envola pour plier l’affaire à un peu plus d’un quart d’heure du terme (23-15 à la 44 e). La faute à… suite de l'article DNA