> Roulez jeunesse !

Rédigé le 02/03/2014.

 

Contre Aix en championnat et Tremblay en Coupe de France, Julien Meyer et Guillaume Huck ont mis un pied dans le groupe pro. Avec succès et appétit.

 

En sport comme ailleurs, il n’est pas donné à tout le monde d’accomplir ses rêves. Julien Meyer et Guillaume Huck sont Alsaciens et ont longtemps imaginé porter le maillot violet au plus haut niveau.

 

Les circonstances leur ont offert cette chance récemment. Au moment d’évoquer ces premières, les deux Sélestadiens en ont encore quelques étoiles dans les yeux. « Ça me fait bizarre de jouer avec des gars que j’encourage tous les week-ends », sourit Julien Meyer.


« Tout va plus vite »

 

Depuis deux matches, suite à la blessure au genou de Laszlo Fulop, le gardien de l’équipe de France des moins de 19 ans accompagne Obrad Ivezic dans le but sélestadien. Avec l’insouciance de ses 17 ans. Contre Aix, pour sa première entrée en jeu sur un parquet de D1, il détourne le penalty du Provençal Matthieu Ong. « Je ne pouvais pas rêver mieux. Ça restera gravé pour toute ma carrière, si elle existe… »

 

Face à Tremblay vendredi, c’est Arnaud Bingo, champion du monde en 2011 avec l’équipe de France qui s’est retrouvé en échec, toujours sur penalty, face à lui. « J’apporte ma petite pierre à l’édifice. Même si je n’entre que sur les penalties, c’est un plaisir. À mon âge, c’est déjà bien. J’apprécie car l’entraîneur me fait confiance. C’est gratifiant. »

 

Suite de l'article DNA

 

Photo DNA JP Kaiser