> Sélestat retrouve la victoire et le sourire

Rédigé le 27/04/2014.

 

Le SAHB a mis fin à dix matches sans succès, hier soir, en dominant Cesson (28-20) dans les grandes largeurs et au terme d’une superbe démonstration. Le maintien n’est pas assuré, mais il se précise.

 

Ils avaient faim et cela s’est vu. Sevrés de victoires depuis plus de quatre mois, les Sélestadiens n’ont pas voulu laisser passer une nouvelle chance de renouer avec le succès. Quand bien même l’adversaire était catalogué « bête noire » puisque depuis l’accession des Rennais en D1 et le retour dans l’élite des Alsaciens, ces derniers n’avaient encore jamais réussi à s’imposer. Deux matches nuls arrachés au gong ces deux dernières saisons à domicile, tel était le maigre bilan des Sélestadiens. Mais il faut bien un début et ce fut hier.

 

Et cette première n’est pas une victoire de raccroc. Au contraire. Les Sélestadiens sont allés aux charbons pour cueillir ces deux points qu’ils avaient tant de fois, depuis une vingtaine de semaines, semés çà et là. À leur insu quelquefois. Alors, pour ne rien regretter, ils ont mis toute leur énergie à la cause commune. Et cela a superbement fonctionné. Il est juste regrettable que seuls neuf garçons ont pu prendre part à la fête alors qu’ils étaient quatorze sur la feuille de match.

 

Et qu’importe que l’équipe fût handicapée par l’absence de quatre joueurs, la machine violette n’en a pas souffert. Les valides étaient branchés sur courant continu. Et ils ont assuré le boulot à la place des autres tauliers Frédéric Beauregard a ainsi fait oublier Podsiadlo en montant au front comme le Martiniquais sait si bien le faire. Ses sept buts dont 4 sur 5 tirs au cours de la deuxième mi-temps ont placé ses coéquipiers sur orbite.

 

Michal Salami, lui, a été fidèle à ce qu’il a montré depuis qu’il plane sur son aile droite désertée après la blessure de Kevin Beretta. 9 buts de plus à son compteur personnel font le lui, et de loin, le meilleur marqueur du club. Hier il a rajouté un côté guerrier qu’on lui connaissait moins et qui a contribué à la démonstration alsacienne.

 

Pour lire la suite de l'article L'Alsace, abonnez vous en cliquant ICI

 

Photo L'Alsace - JML