> Le derby sourit une nouvelle fois aux réservistes de Sélestat

Rédigé le 28/04/2014.

 

En remportant encore une fois la mise sur le plus petit des écarts (26-25), les jeunes Sélestadiens ont assuré leur maintien tandis que Cernay devra encore lutter pour rester avec eux la saison prochaine.

 

Lorsqu’on échoue si près du but, on peut invoquer une foule de détails qui, un peu mieux maîtrisés, auraient pu inverser le score en votre faveur. C’est ce qui est arrivé aux Cernéens au coup de gong qui a ressemblé à un coup de massue. Cinq secondes plus tôt, le dernier tir de David Schneider avait été capté par Maxime Duchêne qui, avec un 16e arrêt, préservait ainsi le court mais logique succès du SAHB (26-25).

 

« On peut regretter nos trop nombreux tirs ratés, dont pas mal ont fini sur les poteaux, regrettait l’entraîneur joueur David Schneider. Sans compter les nombres de fois où on a évolué en infériorité numérique. Quand on a compté trois buts d’avance (16-19), on a voulu les écraser et on s’est précipité. C’est dommage. » Avec un pourcentage de 44 % aux tirs (25/57), les Cernéens ont gâché beaucoup de munitions. Tombant sur une bonne défense bas-rhinoise où les deux gardiens ont réussi 20 arrêts.

 

Comme à l’aller, Sélestat a mis la main sur le derby en l’emportant d’un but (26-27). Mais en alternant trop souvent temps forts et temps faibles, les protégés de Thierry Demangeon se sont mis en difficulté. Ils étaient pourtant idéalement entrés dans le match en menant 9-4 à la 14e minute alors qu’ils étaient menés (2-3) huit minutes plus tôt. C’est au moment où on pensait que les réservistes avaient pris la mesure de leur adversaire, en les étouffant avec du jeune rapide, que les visiteurs ont trouvé leur deuxième souffle. À force de grignoter grâce à une défense beaucoup moins perméable et des attaquants enfin efficaces, les Cernéens rentraient aux vestiaires avec une longueur d’avance (11-12).

 

Malgré une réaction sélestadienne (14-13), les gars du CWH reprenaient le commandement pour se détacher 16-19 (43e ). Mais les Violets avaient des ressources avec Richert, Lenne et Griesmar. Par un 7-1 en cinq minutes à peine, ils se remettaient d’aplomb (23-20, 49e ). Malgré la réaction visiteuse, Sélestat est parvenu à gérer les dernières minutes pour s’offrir une victoire qui valide le ticket du centre de formation en Nationale 1. « Physiquement, on était au-dessus de Cernay, se félicitait le coach du SAHB. On a su faire preuve de rigueur dans le jeu et c’est là où les progrès du groupe sont les plus remarquables. Ce genre de matches, on les perdait au cours du cycle aller. On est désolé pour Cernay, mais on va essayer de leur donner un coup de main en allant gagner à Asnières la semaine prochaine. »

 

Sélestat II - Cernay/Wattwiller 26-25. Mi-temps : 11-12. Arbitre : MM : Barba et Vlaeminck.

SÉLESTAT : Duchêne (cap., 1re -30e puis 43e -60e , 16 arrêts dont 1 pen.) et J. Meyer (31e -43e , 4 arrêts) au but ; Weber 3/7 dont 1/2 pen., Lenne 6/12 dont 0/1 pen., N. Meyer, Griesmar 4/5, Stangret, Abbey 1/1, Richert 6/11, Idoux, N. Schneider 4/9, Batt 2/4.

CERNAY/WATTWILLER : Kolonics (1re -60e , 14 arrêts dont 2 pen.) et Behra au but ; Przybyla 4/9, Vozab 7/15 dont 2/3 pen., Keupp 0/1, Leiterer, Lasota 2/4, Chekireb, H. Rietsch (cap.) 5/9, Houot 2/3, D. Schneider 4/14, F. Schneider 1/2.

 

Article et Photo L'Alsace