> Sélestat est magique

Rédigé le 22/12/2011.

 

En s’imposant avec la manière hier soir à Paris (31-24), le SAHB s’est mis au chaud pour l’hiver et pour la trêve de sept semaines qui s’annonce. Car les Alsaciens bouclent le cycle aller à la 6 e place de la LNH ce qui est presqu’inespéré pour le promu.

Dans cette période des fêtes, Sélestat ne pouvait pas s’offrir un meilleur présent que cette dernière victoire de l’année hier à Paris. Un succès qui ne souffre d’aucune discussion tant la supériorité des Alsaciens dans le jeu et dans l’envie était supérieure à leurs adversaires. En tête dès les premiers instants, détachés à la mi-temps, ils ont su parachever le boulot par la suite pour signer une superbe victoire qui fait du bien au plan comptable d’autant plus que tous les autres résultats de cette dernière journée des matches aller, leur ont été favorables.

« C’est un joli cadeau de Noël, en rigolait Jean-Luc Le Gall, forcément ravi de la prestation de ses joueurs à Coubertin. On a été rigoureux et efficace tant en défense qu’en attaque durant les trente premières minutes. En revanche, en deuxième période on gère l’acquis en se reposant surtout sur la défense. »

L’air de la capitale, aussi maussade qu’en Alsace mais bien plus doux, a dû inspirer les Sélestadiens. Car hier soir dans la capitale et sous les yeux de deux vice-championnes du monde, Mariama Signate et Audrey Bruneau, ils n’ont mis que dix minutes pour tuer le match...

 

Suite L'ALSACE