> «Très sévère»

Rédigé le 26/09/2014.

 

Trop lourde au regard du déroulé du match, la défaite de Sélestat mercredi soir à Montpellier a tout de même été chargée d’enseignements.

 

Dans de telles situations, les commentaires sont forcément un peu injustes. Sélestat, privé de Frédéric Beauregard et Igor Vujic, a réussi une très belle première période au Palais des sports René-Bougnol, mais les commentaires, eux, ont essentiellement relevé la mauvaise entame des joueurs de Patrice Canayer.

 

Tentative de remise à l’équilibre avec Jean-Luc Le Gall, l’entraîneur sélestadien. « C’est toujours un peu comme ça. On a embêté Nantes samedi dernier, mais c’était Nantes qui n’avait pas fait un bon match, là c’est pareil. Il y a une part de vérité, mais il faut rester mesuré, si on a fait jeu égal durant quarante minutes avec Montpellier, c’est que l’on n’a pas été mauvais. »

 

« Un bon état d’esprit collectif »

 

En tout cas, ses propos d’avant-match avaient été entendus par ses joueurs. Il y était beaucoup question d’engagement et, au moment de fournir des preuves, les Bas-Rhinois ont été à la hauteur, dès les premiers instants. « On a fait une bonne première mi-temps, avec un bon état d’esprit collectif, une bonne discipline et une bonne réussite au tir. »

 

Suite de l'article DNA

 

Crédit photo : Patricia Glorion