> Sélestat n’y était vraiment pas

Rédigé le 02/10/2014.

 

Alors qu’on les croyait prêts à prendre des points contre un adversaire de la trempe de Cesson, les Sélestadiens ont failli dans les grandes largeurs, hier soir, face à une équipe bien plus saignante qui n’a pas eu de mal à ramasser l’enjeu.

 

C’est une bien mauvaise habitude qu’ont prise les Sélestadiens depuis le début de la saison. En encaissant régulièrement au moins 30 buts par match, ils se compliquent terriblement la tâche. Une faute pardonnée face à Istres, dont la défense a été encore plus perméable que celle des Violets, lors du premier match à domicile de la saison. Mais hier, face à Cesson, il n’y a eu aucun pardon. Les Bretons ne se sont pas laissé cueillir aussi facilement, sauf peut-être lors du premier quart d’heure. La suite du match a tourné en faveur des visiteurs qui n’ont laissé aucune chance aux Alsaciens de se remettre dans le bon chemin.

 

Un quart d’heure et puis plus rien

 

Après les 41 buts encaissés à Créteil, les 30 face à Istres et les 34 à Montpellier, les filets de la cage alsacienne ont encore tremblé à 32 reprises hier soir. De belles parades de Kappelin ont pourtant permis de retarder l’échéance, principalement en première mi-temps. Car la deuxième partie du match a nettement tourné en faveur des Cessonnais.

 

Pour lire la suite de l'article L'Alsace, abonnez vous en cliquant ICI

 

Photo Club Photo Marckolsheim - Roger