> « On est sur le bon chemin »

Rédigé le 24/10/2014.

 

Avec 4 points récoltés sur 14 possibles, le bilan automnal du Sélestat AHB est maigre. Son coach Jean-Luc Le Gal le regrette, mais juge l’équipe sur une « bonne dynamique ».

 

Jean-Luc Le Gall, vous attendiez cette mini-trêve après la 7e journée pour faire le point. Quelles sont vos conclusions ?

 

Sur le plan comptable, nous sommes sensiblement au même niveau que les années passées (4 points en 2011 et 2013 et 5 points en 2012). À la différence que cette fois-ci nous avons joué quatre fois à domicile pour trois déplacements. C’est surtout à ce niveau que nous avons du terrain à reprendre pour être plus sereins par rapport à nos objectifs. Depuis trois matches, l’équipe affiche une belle dynamique collective avec de bons comportements. Toutefois nos efforts ne sont pas mieux récompensés par manque de réussite à certains moments, manque de fraîcheur à d’autres ou manque de concentration. Nous ne devons pas nous détourner de la voie que nous traçons actuellement. Il nous faut gommer les défauts actuels en gardant la même implication et la même énergie.

 

« Nous ne sommes pas décrochés »

 

Depuis le match de Chambéry, l’équipe a montré une belle attitude, il ne lui manque plus que d’être payée en retour. Vous êtes confiant pour la suite ?

 

Nous devons rester focalisés sur la qualité de notre travail et faire preuve de la plus grande humilité en sachant que la saison est longue. Nous ne sommes pas décrochés au classement. Le travail finit toujours par être récompensé.

 

Depuis quelques matches la défense semble stabilisée. C’est aussi votre avis ?

 

La défense a toujours constitué notre chantier prioritaire depuis le début de la saison. Mais encore plus ces dernières semaines. On commence, sur ce plan, à stabiliser nos performances en particulier avec une meilleure relation entre les défenseurs eux-mêmes et, surtout, dans leurs relations avec nos gardiens de but.

 

Sur cette première partie de championnat, quels sont les points positifs et aussi les points négatifs ?

 

Si l’on commence par le côté négatif, il y a évidemment ces deux défaites enregistrées à Créteil lors du match d’ouverture et celle à domicile contre Cesson où nous avons complètement déjoué collectivement. Le deuxième point noir, ce sont ces points (un ou deux) que nous n’avons pas réussi à conquérir lors de ces sept premières journées. Ils n’auraient pas été usurpés et ils nous auraient donné davantage de sérénité. Le troisième et dernier point négatif ce sont les absences de longue durée d’Igor Vujic (NDLR : l’arrière gauche croate n’a encore disputé aucun match) et de Florent Joli (touché lors de la 3e journée à Montpellier) sur ce début de saison. Le point positif, c’est indéniablement notre bonne dynamique de travail. Les gars donnent beaucoup à l’entraînement comme en match. Il faut maintenant qu’ils apprennent assez vite à « donner » non pas plus, puisqu’ils sont déjà à fond, mais encore mieux à chaque moment de la partie. Je suis convaincu qu’on en est capable. On est sur le bon chemin et nous ne devons pas nous en détourner. Sous aucun prétexte.

 

Article L'Alsace - CW

 

Photo Angélique Kieffer