> Nantes – Sélestat, aujourd’hui (20h30)

Rédigé le 03/12/2014.

 

Ce soir à Nantes, Rock Feliho, qui a fait ses débuts à Sélestat, se dressera sur la route d’une équipe alsacienne particulièrement diminuée qui réaliserait un véritable exploit en s’imposant en Loire-Atlantique.

 

Même dix ans après avoir porté pour la dernière fois le maillot violet, Rock Feliho garde toujours une petite place pour Sélestat dans un coin de son cœur. « Maintenant que mes derniers potes avec qui j’ai joué à Sélestat ne sont plus là, je regarde un peu moins attentivement mais je m’intéresse toujours à ce que devient ce club. Car c’est là que j’ai signé mon premier contrat pro. C’est avec Sélestat que j’ai joué mon premier match de D1. À Ivry où j’ai aussi marqué le premier but de ma carrière en ayant droit aux félicitations de Stéphane Schmidt. »

 

Le taulier de la défense sélestadienne n’imaginait certainement pas que son jeune coéquipier allait suivre ses traces pour devenir quelques années plus tard le meilleur défenseur de la Ligue. Trois années de suite, Rock Feliho a été récompensé par ce prix lors de la soirée du hand. Une superbe régularité alors qu’il y a de sacrés clients à ce poste. « Quand on sait que la défense est l’une des spécificités du hand français, j’accueille ce trophée avec une grande fierté , avoue l’intéressé. D’autant plus que ce sont les joueurs qui votent. Ça prouve que tu as bien bossé. »

 

Pour lire la suite de l'article L'Alsace, abonnez vous en cliquant ICI

 

Photo archive : Thierry Photography