> Pas de miracle pour Sélestat

Rédigé le 04/12/2014.

 

Soirée chaotique hier pour des Sélestadiens diminués chez un HBC Nantes misant sur une jeunesse décomplexée afin de palier l’absence des cadres. Avec efficacité, Feliho et sa troupe ont touché puis coulé le navire alsacien dès le retour des vestiaires pour s’imposer sans trembler (30-23).

 

Cela devient une habitude dont se passerait bien le Sélestat AHB de Jean-Luc Le Gall que de venir croiser le fer avec un HBC Nantes privé de ses fines lames…

 

Toujours sans Vujic et avec sa base arrière droite décimée (François-Marie comme Ghita sur le flanc), le coach alsacien devait même composer dans ce déplacement sans le jeune Seri, lui aussi blessé.

 

Avec côté nantais une hécatombe aussi (Entrerrios, Gharbi, Maqueda… et Skof, à l’échauffement) et Thierry Anti purgeant son dernier match de suspension, cette 12e journée de Division 1 se présentait sous un angle inédit, mais bien compliqué tout de même.

 

Schulz infranchissable

 

Pourtant, Jung et sa troupe ne montraient aucun complexe, croquant dans leur rencontre avec efficacité et application (2-1, 4e ; 4-3, 9e ), tenant la marée en proposant du répondant au rythme imposé par des locaux à leur main.

 

Démontrant un bel investissement défensif, notamment sur Anic, Fleurival comme Beauregard fermaient au mieux la porte devant Kappelin (8-6, 18e ).

 

Pour lire la suite de l'article L'Alsace, abonnez vous en cliquant ICI

 

Crédit photo : Air Pictures - Sylvain ARTU