> Sélestat s’incline à Dunkerque (24-19)

Rédigé le 12/03/2015.

 

Sélestat, malgré sa résistance et avec ses maigres moyens du moment, s’est incliné hier à Dunkerque (24-19), comme lors des quinze précédentes confrontations face aux Nordistes. Les Violets ont maintenant huit matches pour rendre l’impossible possible.

 

À force, on commence à se lasser du scénario, qui voit encore et toujours Sélestat lutter, inquiéter ses adversaires, mais sans jamais s’imposer. « Il ne faut pas oublier que l’on a affronté Chambéry, Montpellier, Saint-Raphaël et Dunkerque (tous dans le Top 5) depuis la reprise. Compte tenu de l’état actuel de l’équipe, ce n’est pas un cadeau », souffle avec raison Christian Gaudin.

 

Avec toujours quatre arrières sur le flanc (Beauregard, Gudjonsson, Ghita et Vujic), les Violets devaient réaliser un exploit pour renverser le champion en titre. Ils ont pu y croire, une fois encore, l’espace de quarante minutes. « Les joueurs se bagarrent, on ne peut pas leur reprocher leur investissement », ajoute le coach alsacien.

 

« Ce sont des moments difficiles, mais il faut continuer »

 

Comme souvent, les coéquipiers de Jung ont inquiété une grosse cylindrée. À la faveur d’une belle entame en première période, en ayant des ballons pour revenir à un but dans le deuxième acte (14-12, 38e ). Mais comme souvent depuis quelques semaines, « le manque de rotations a été fatal dans le dernier quart d’heure ».

 

Sur la lancée de son excellent match contre Saint-Raphaël (8 buts), Seri avait débloqué le compteur violet (0-1, 1re ). Butto, sur penalty (après un premier échec face à Fulop dans cet exercice), donnait ensuite l’avantage aux Nordistes (3-2, 6e ).

 

Mais Sélestat, aussi solide en défense que propre en attaque (aucune balle perdue lors des 18 premières minutes), reprenait rapidement les devants, à la faveur d’un 3-0 initié par Pesic (3-5, 12e ). Fulop détournait un nouveau penalty de Butto, mais cela n’empêchait pas Dunkerque d’égaliser quelques instants plus tard (5-5, 15e ).

 

Suite de l'article DNA

 

Photo : S. Clément