> Capital, encore une fois

Rédigé le 15/04/2015.

 

Le match face à Tremblay était déjà décisif. Celui contre Aix-en-Provence l’est tout autant pour amorcer une folle remontée au classement. Ce soir, les Violets peuvent tout relancer ou presque tout perdre.

 

Et si cette 21e journée était celle qui pourrait tout changer ? À Sélestat comme à Aix-en-Provence, on en est intimement persuadé. Pour les Aixois, une victoire et le maintien sera là. Pour les Violets, un succès et l’espoir sera un peu plus grand.

 

Le moment est venu de s’ouvrir les portes du maintien

 

Oui, cette 21e journée constitue un véritable tournant. Parce que Toulouse et Nîmes seront en danger contre Saint-Raphaël et Montpellier. Parce que Sélestat peut tout relancer s’il venait à s’imposer en Provence (Aix n’aurait alors plus que trois points d’avance sur les Alsaciens, avec aussi un calendrier très compliqué).

 

« C’est une finale », résume Christian Gaudin. Et une finale, c’est bien connu, ça se gagne. Contre Tremblay il y a quinze jours, les coéquipiers d’Olivier Jung en ont remporté une première. « C’était important », souffle le coach violet. Important pour rester en vie, mais pas encore suffisant.

 

« Les joueurs sont conscients de la situation, il n’y a pas vraiment besoin d’en rajouter. Il resterait une petite chance même en cas de défaite à Aix, mais elle serait encore plus petite qu’aujourd’hui, souligne Christian Gaudin. L’étau se resserre et on ne doit pas attendre le dernier moment. »

 

Le moment, justement, est venu de s’ouvrir les portes du maintien. « Malgré nos résultats précédents, nous avons encore notre avenir en main. Et à partir de maintenant, tous les matches sont normalement à notre portée. »

 

Suite de l'article DNA

 

Photo Steph Dit Esca