> Prolongation de Frédéric Beauregard

Rédigé le 02/06/2015.

 

Le staff technique du SAHB a le grand plaisir d'annoncer la prolongation pour 3 saisons (jusqu'en 2018) de son capitaine Frédéric Beauregard dans l'effectif violet.

 

Frédéric (Bobo) incarne toutes les valeurs que le club souhaite transmettre à la jeune génération.

Les dirigeants se réjouissent de cette signature et souhaitent vivre à ses côtés de belles aventures. 

 

Photo : Thierry Photography

 

-----------------------------------------------------------

 

Article DNA

 

Il y avait d’abord eu des départs, beaucoup de départs (Fulop, Pesic, Beretta, Gudjonsson, Clementia, François-Marie, Vujovic). Il fallait donc une bonne nouvelle pour accompagner la signature des premiers contrats pro de Julien Meyer et Yanis Lenne. C’est chose faite avec la prolongation, jusqu’en 2018, de l’arrière gauche et capitaine Frédéric Beauregard.

 

« Mon club de cœur »

 

« Dans notre projet de reconstruction de l’équipe, c’était un élément important, indique Christian Omeyer, le directeur sportif violet. C’est une grosse satisfaction. On veut constituer un noyau dur avec Frédéric, Olivier (Jung) ou Thierry (Fleurival) , des joueurs avec des valeurs, pour encadrer nos jeunes talentueux et retrouver une cohésion qui nous a fait défaut cette saison. »

 

Comme lors de la précédente intersaison, le Martiniquais, incontestablement le meilleur Violet cette saison, s’est posé la question d’un départ. « Il fallait que je sache si je voulais voir autre chose. Et je ne savais pas si je faisais partie du nouveau projet du club. »

 

Approché par plusieurs clubs de D1 – les contacts n’ont finalement pas abouti –, “Bobo”, qui réalise sa meilleure saison en LNH (104 buts en 22 matches) a tranché. Ses dirigeants aussi, en lui proposant de prolonger jusqu’en 2018 comme gage de confiance. Et comme l’an passé, Frédéric Beauregard a laissé parler ses sentiments. « Ma famille se sent bien ici. Et Sélestat est un mon club de cœur. »

 

Violet depuis six saisons, l’arrière gauche en vivra trois supplémentaires sous le maillot sélestadien. « Mon but ? Je veux quitter le club, en 2018 ou plus tard, en le laissant en D1. »

 

C’est évidemment une bonne nouvelle pour un club dont l’effectif est en pleine reconstruction pour la suite des opérations en D2. L’entraîneur – Christian Gaudin sans aucun doute – pourra s’appuyer sur un leader très apprécié du public violet.

 

Un pivot espagnol à l’essai

 

Pour l’heure, huit joueurs sont sous contrat pour le prochain exercice (Kappelin, Jung, Seri, Ghita, Vujic, Joli, Fleurival et donc Beauregard). Il n’est pas exclu que l’un ou l’autre ne soit tout de même plus Sélestadien à la reprise.

 

Sélestat a donc plusieurs chantiers à mener, notamment au poste de pivot. Un jeune Espagnol évoluant dans un club du Top 5 de la Liga Asobal est arrivé hier en Alsace pour un essai de deux jours.