> Les valeurs actuelles

Rédigé le 29/08/2015.

 

Grâce à une préparation bien plus en avance que son adversaire strasbourgeois, le SAHB a fait preuve de plus de fluidité et d’efficacité. Mais il a fallu attendre un bon quart d’heure pour le voir prendre l’ascendant.

 

L’ESSAHB ne marque pas en premier mais va mener sur la contre-attaque de Freppel… l’habitant de Sélestat (2-3). Si Beauregard rétablit l’équilibre, Joli empiète dans la zone et ne parvient pas à redonner l’avantage aux locaux. Meyer réalise un deuxième arrêt et empêche l’ESSAHB de mener à nouveau.

 

Si Sélestat tente des montées de balles rapides, il tombe dans le piège de la précipitation.

 

Et les solutions, au bout des relations, ne sont pas si nombreuses dans une défense haute et mobile, et au moment où Nkuingoua réalise trois arrêts consécutifs (5-5 à la 14e ), le score ne grimpe pas vite et les Strasbourgeois soutiennent la comparaison. Mais Sélestat accentue l’agressivité défensive. Le penalty tiré sur le poteau par Durand évite une 6e et dernière égalisation.

 

« Pas inintéressant »

 

L’écart se creuse en effet avec les flèches décochées par Seri, deux fois, et Valentin (9-5). L’ailier droit Lenne, sur penalty, Beauregard, en attaque placée, Valentin, en contre, et le remuant Seri font grimper le compteur à 13-6.

 

Le front offensif sélestadien coulisse nettement mieux, avec des balles mieux maîtrisées, au fil des rotations sur le banc alors que l’ESSAHB coince en ne cadrant plus ses tirs jusqu’au sursaut d’orgueil de fin de mi-temps.

 

Suite de l'article DNA

 

Photo DNA - FD