> Pro D2 (5e journée) : Billère – Sélestat, aujourd’hui (20h30)

Rédigé le 02/10/2015.

 

Après un début de saison hésitant, Sélestat doit apporter des réponses. Une victoire à Billère, où il est toujours difficile de s’imposer, lèverait une partie des interrogations qui entourent les Violets. Une défaite pourrait les renforcer.

 

« Je considère que nous sommes à notre place. » Greg Martin n’est pas du genre à se chercher des excuses.

 

Le début de saison des Violets n’est pas raté, mais pas franchement réussi non plus, surtout à cause de cette défaite à domicile contre Besançon. « On a perdu contre le leader, mais ce n’est pas normal pour moi », souffle l’arrière gauche.

 

L’analyse de Greg Martin se veut juste et sans concessions. Billère est mieux classé et difficile à manœuvrer dans son antre du Sporting d’Este ? « On ne pourra pas s’en servir comme d’une excuse. On doit avoir une attitude de gagnant. »

 

Pour ne pas décrocher

 

Une défaite dans le Béarn ferait décrocher les Violets au classement. La 5e place, la dernière qualificative pour les play-offs, n’est aujourd’hui qu’à deux points. Mais qu’en sera-t-il dans quelques semaines, si la série négative venait à se poursuivre ?

 

« On ne peut pas rattraper les points perdus. On peut espérer que les équipes devant nous en perdent. Mais on doit d’abord en prendre de notre côté », avance le Martiniquais.

 

Pour Greg Martin, ce match à Billère ne va pas conditionner la suite de la saison. « Ce n’est que la cinquième journée. C’est sûr qu’une défaite compliquerait notre situation au classement et engendrerait des questions supplémentaires, mais rien ne serait joué. »

 

Surtout que l’horizon est clair pour l’arrière gauche. « L’objectif principal, c’est la qualification pour les play-offs », rappelle-t-il, comme pour tempérer les ardeurs de ceux qui aimeraient voir Sélestat survoler le championnat.

 

Au-delà des intentions

 

Mais ce rendez-vous pourrait agir comme un révélateur. « Il va certainement révéler notre vrai visage en tant qu’équipe. » Dans un contexte difficile, les joueurs de Christian Gaudin vont devoir élever leur niveau de jeu, être prêts pour le combat que ne manqueront pas de leur proposer les Billérois.

 

Suite de l'article DNA

 

Photo F WURRY