> N2 : La prime à l’expérience

Rédigé le 19/10/2015.

 

Ce derby entre Plobsheim et Sélestat II était attendu, il a tenu toutes ses promesses. C’est le POC qui en est sorti vainqueur (32-28), non sans quelques difficultés.

 

Un dimanche après-midi à Plobsheim, c’est souvent la promesse d’un bon moment. Cela a été le cas hier, entre une POC Arena pleine et du spectacle sur le terrain.

Mais les acteurs, eux, avant le spectacle, privilégient le résultat. Et la réserve de Sélestat, si elle était outsider, l’a longtemps espéré positif. « Il y avait la place », soupire son capitaine Nicolas Schneider. Cette jeune équipe violette, en effet, aurait pu espérer mieux. Mais l’expérience orange l’a finalement emporté.

Contrairement à son habitude, Plobsheim démarrait plutôt bien, dans le sillage d’un Krieger efficace (3-0, 5e ). Mais la lumière allait s’éteindre très vite. Neuf minutes sans le moindre but plus tard, le POC était mené, fort logiquement (4-5, 14e ).

Sélestat II, avec un bon Kieffer dans le but, jouait sans complexes. Et accentuait encore son avance (5-9, 18e ). Un rapproché plobsheimois, grâce aux trois buts de rang de Dhenin (11-12, 27e ), ne l’empêchait pas de compter trois longueurs d’avance à la pause (11-14).

Plobsheim a dû attendre pour être rassuré

Il était évident que les Oranges n’allaient pas en rester là. Le plus dur commençait pour les Violets, malheureusement pour eux trop vite rattrapés, puis dépassés (15-14, 35e ).

 

Suite de l'article DNA

Photo DNA