> Un nouveau cycle

Rédigé le 04/02/2012.

 

Fort d’un cycle aller réussi, le Sélestat Alsace Handball aborde la deuxième partie du championnat avec une confiance teintée de prudence. Les Alsaciens devront encore se battre pour avancer vers leur maintien. Première étape, ce soir, face à Toulouse (20 h 30).

 

« On remet les compteurs à zéro. » C’est ainsi que Jean-Luc Le Gall aborde la deuxième partie de saison, qui débute ce soir avec la réception de Toulouse au CSI (20 h 30).

 

« Les Toulousains ne vont certainement pas nous prendre de haut »

 

Car si le club violet a parfaitement bien négocié le cycle aller (6 victoires, 7 défaites) pour pointer à l’aube de cette 14 e journée à la 8 e place de D1, Sélestat devra encore batailler pour assurer son maintien. « On doit oublier la première partie de saison, répète l’entraîneur sélestadien. Notre objectif reste toujours de décrocher le plus vite possible dix victoires. Et tant que l’objectif n’est pas atteint… »

 

Tout indique que la deuxième partie de championnat sera plus compliquée pour les coéquipiers d’Olivier Jung. Déjà parce que le calendrier s’annonce plus épineux, avec quelques déplacements corsés chez des “gros” (Saint-Raphaël, Montpellier) ou d’autres candidats au maintien (Créteil, Istres, Ivry, Nîmes).

 

Ensuite parce que l’effet de surprise ne fonctionnera plus. Le promu est désormais attendu. À commencer par Toulouse, battu sur son parquet par les Sélestadiens le 11 novembre dernier (27-28). « Les Toulousains ne vont certainement pas nous prendre de haut, assure Jean-Luc Le Gall. Cette équipe vise une place européenne en fin de saison et cherchera à récupérer les points perdus lors du match aller. Ils seront revanchards. »

 

Suite de l'article DNA