> Sélestat accroché jusqu’au bout

Rédigé le 29/11/2015.

 

Sélestat a tremblé jusqu’aux dernières secondes du match pour éviter l’affront d’une élimination par un club d’une division inférieure et assurer sa place en 16es de finale. Mais les Strasbourgeois leur ont offert une brillante réplique.

 

Le SAHB a échappé de peu aux tirs au but hier soir à Strasbourg où l’ESSAHB lui a tenu la dragée haute au point d’avoir la balle d’égalisation au bout du bras dans les dernières secondes d’un match que les pensionnaires de la Pro D2 n’ont jamais su vraiment ficeler alors qu’ils s’étaient offert jusqu’à cinq buts d’avance au bout d’une vingtaine de minutes.

 

Julien Meyer déterminant

 

La dernière attaque strasbourgeoise a abouti à un coup franc alors que le chrono venait d’égrener ses dernières secondes. L’égalisation était donc dans le poignet du jeune (17 ans) Benjamin Richert. Mais sa tentative a finalement échoué. Si la balle contournait bien le mur des Violets, qui évoluaient en blanc comme toujours à l’extérieur, elle montait trop haut et passait au-dessus de la cage où Julien Meyer était à l’affût. Ses coéquipiers peuvent d’ailleurs féliciter leur gardien qui a fait du bon boulot pendant une heure dans sa cage en détournant une bonne vingtaine de tirs. Quand un match se termine sur le plus petit des écarts, ce genre de statistiques est de celles qui comptent.

 

Suite de l'article L'Alsace

Photo L'Alsace