> Désormais Sélestat rêve du PSG

Rédigé le 30/11/2015.

 

On passera , une nouvelle fois, sur la manière. Du côté de Sélestat, on retient la qualification pour les 16es de finale. « L’objectif est atteint. Et je préfère gagner sans la manière que perdre en brillant », souligne, avec raison, Vincent Momper, le président sélestadien.

 

L’objectif, en Coupe de France, était de passer ce tour, pour être assuré de recevoir un club de D1, le week-end du 19 décembre.

 

« On voulait offrir un cadeau de Noël à notre public. » C’est fait. On attend maintenant le tirage au sort, demain. « Un club de D1, c’est déjà un beau cadeau. Il deviendrait très beau si on venait à hériter du PSG. » Le mot est lâché. Sélestat, comme tous les clubs de France, rêve d’affronter le Paris de Thierry Omeyer et Nikola Karabatic.

 

« Oui, le PSG, ce serait très bien », sourit Vincent Momper. Cela compliquerait les chances violettes de poursuivre l’aventure en Coupe de France, mais cela serait assurément une belle fête.

 

En attendant, Sélestat a deux rendez-vous en championnat contre Valence et Angers, les deux derniers, à bien négocier. « Si on veut atteindre notre objectif (le Top 5 pour participer aux play-offs) , on doit gagner ces matches-là. »

 

Article DNA

Photo F WURRY