> Pro D2 - 12e journée : Sélestat – Valence, aujourd’hui (20h)

Rédigé le 04/12/2015.

 

Défaite interdite

 

Contre Valence, la lanterne rouge, Sélestat n’aura pas le droit à l’erreur. Pour décrocher leur septième victoire en championnat, les Violets pourront compter sur un Rudy Seri revigoré depuis deux matches.

 

Une saison est faite de hauts et de bas. C’est inévitable, inexplicable aussi parfois. Pendant plusieurs semaines, Rudy Seri n’a pas évolué à son meilleur niveau. « Si je faisais le travail défensivement, ce n’était pas suffisant car je n’étais pas présent en attaque », confie-t-il sans se cacher.

 

Mais qu’est-ce qui pouvait bien clocher ? Comment expliquer cet inhabituel déchet au tir (2/8 face à Dijon, 1/8 contre Istres, 4/10 à Nancy) ?

 

« J’étais en pleine forme, les “cannes” étaient là », souffle le jeune arrière gauche. La réussite le fuyait pourtant, son bras droit ne maltraitait plus les défenses adverses. « Le problème, c’était surtout le duel avec le gardien. »

 

À part bosser toujours plus à l’entraînement pour espérer des jours meilleurs, le Sélestadien n’avait pas grand-chose à faire. « C’était un peu compliqué car je suis capable d’être plus efficace pour aider l’équipe. Dans des moments comme ça, il faut au moins apporter en défense, même si pour gagner, il faut aussi mettre des buts... »

 

Suite de l'article DNA

 

Photo : F WURRY