> Une victoire et puis c’est tout

Rédigé le 04/12/2015.

 

Sélestat n’envisage rien de moins qu’une victoire ce soir (20 h) contre Valence, le dernier visiteur de l’année au CSI. Si la logique plaide effectivement en faveur du SAHB qui accueille la lanterne rouge de la Pro D2, ce genre de confrontation est souvent difficile à appréhender pour le favori.

 

Le SAHB a-t-il les épaules assez larges pour endosser le costume de favori ? Poser cette question prouve qu’il subsiste une incertitude. Elle concerne le sport en général qui n’est pas une science exacte. Elle vaut pour un championnat particulièrement serré où nombre de confrontations se concluent sur des écarts d’un ou deux buts. Elle s’applique à une équipe sélestadienne pas forcément à son aise quand il s’agit d’assumer sa supériorité. On l’a constaté ces dernières semaines avec des victoires pas totalement convaincantes. En championnat, les Violets ont souffert pour se défaire d’une accrocheuse équipe de Limoges. En Coupe de France la semaine dernière, ils ont joué avec le feu en laissant Strasbourg revenir en fin de match pour n’être soulagés qu’au buzzer.

 

Suite de l'article L'Alsace

Photo F WURRY