> Ils ont évité le piège

Rédigé le 05/12/2015.

 

Battre la lanterne rouge Valence n’a pas été aussi simple que prévu pour le Sélestat AHB, hier soir à domicile. Même si l’essentiel - la victoire (30-24) - a été préservé, les Bas-Rhinois éprouvent toujours autant de mal à tuer le suspense.

 

Sélestat a bouclé le cycle aller à domicile par une cinquième victoire en six matches, hier soir au CSI. Il n’y a pas eu de faute de goût face à la plus mauvaise équipe du championnat, toujours vierge de victoire à une journée de la fin de la première partie de championnat. En revanche, les Violets ont tardé à mettre le couvercle sur une partie qu’ils avaient empoignée par le bon bout.

 

On a d’abord cru à une simple formalité en voyant l’écart enfler lors des minutes initiales. La victoire paraissait acquise sans frayeur. Même si Valence a ouvert le score, Sélestat a réussi à ne pas donner d’arguments pour alimenter la confiance de son adversaire. En montrant rapidement qui était le patron.

 

14 parades en 30 minutes pour Meyer

 

Pour se faciliter la tâche, rien de mieux qu’un gardien en pleine forme. Julien Meyer - à qui on a remis le trophée de joueur du mois à l’occasion de son 19e anniversaire, pure coïncidence - a littéralement fermé la porte devant les attaquants valentinois en mal de solutions.

 

Suite de l'article L'Alsace

Photo F WURRY