> Un incroyable dénouement

Rédigé le 19/12/2015.

 

Sélestat a réussi son pari de signer l’un des exploits de ces 16es de finale de la Coupe de France en parvenant à surprendre une équipe d’Ivry (LNH) qui s’était mis sur le chemin de la victoire avant de se faire griller la politesse par des Alsaciens survoltés (27-26).

 

e baisser de rideau au CSI a donné lieu à un beau combat et un excellent spectacle saupoudré de suspense jusque dans les dernières secondes. Et pour que tout soit parfait, un happy end, un dénouement comme dans les belles histoires. Celles où le héros gagne à la fin. Le coeur des spectateurs sélestadiens, qu’on attendait plus nombreux pour cette affiche inédite, a chaviré pour ses favoris qui ont tout mis en œuvre pour renverser une situation compromise.

 

Il ne restait plus que 16 minutes à jouer et Savic était pour la première fois de la soirée en échec au penalty sur Gervelas, après quatre succès consécutifs. Derrière, Sebastian Simonet ajoutait un but supplémentaire au compteur d’Ivry qui atteignait pour la première fois du match un écart de cinq unités (19-24, 45e ).

 

Sélestat, qui avait été mené durant l’ensemble de la première mi-temps, ne paraissait plus capable de revenir dans la partie. Quelques minutes plus tôt, Thomas Gaudin avait pourtant donné l’avantage aux locaux pour la première fois de la soirée (18-17, 35e ) à la suite d’un excellent passage (6-2) à cheval sur la mi-temps.

 

Suite de l'article L'Alsace

Photo F WURRY