Sélestat Alsace Handball

Pro D2 (15e journée) : Sélestat – Saran, aujourd’hui (20h)

Rédigé le 19/02/2016.

> Pro D2 (15e journée) : Sélestat – Saran, aujourd’hui (20h)

 

Surprenant sommet

Après avoir bien débuté le cycle retour à Massy, Sélestat doit maintenant enchaîner contre Saran, surprenant promu qui s’est invité dans la course aux play-offs.

 

Voir Sélestat lutter pour se faire une place dans le Top 5 est logique. Concernant Saran, ça l’est – beaucoup – moins.

 

Le promu du Loiret, avec son petit budget, fait pourtant la nique aux cadors de Pro D2. Ce n’est pas Istres, encore en D1 la saison passée – tout comme Sélestat – et giflé il y a une semaine par les Saranais (35-23), qui dira le contraire.

 

« Rendre service à l’équipe »

 

L’étiquette d’équipe surprise n’est plus du tout appropriée. Après quatorze journées, les coéquipiers de l’ancien Violet Julien Ramel ne sont ni plus ni moins qu’un concurrent, certes inattendu mais bien réel, dans la course aux play-offs.

 

Yanis Lenne a de la mémoire. « On peut être heureux d’avoir pris trois points là-bas. » C’était lors de la 2e journée et Sélestat n’avait dû son salut qu’à un incroyable finish (29-25 à la 52e , 30-31 au final).

 

Depuis, Saran n’a cédé qu’une fois dans sa Halle du Bois Joly. « On avait gagné avec beaucoup de difficulté. Ce ne sera pas plus simple cette fois », souligne l’ailier droit (19 ans).

 

C’est une évidence. Mais les joueurs de Christian Gaudin vont devoir aller au-delà. « À domicile, on n’a pas le droit de perdre. On doit renforcer l’idée, dans la tête de nos adversaires, qu’il est quasiment impossible de gagner au CSI. »

 

Surtout, Sélestat doit valider sa performance à Massy, à plus d’un titre. Ce succès a permis aux Violets de lancer idéalement le cycle retour – « C’était important ».

 

Il a aussi contribué à resserrer les positions dans le haut du classement (*). « Certains de nos concurrents avaient perdu des points là où on ne l’attendait pas (comme Mulhouse à Angers, ndlr). Et on avait encore plus à cœur de s’imposer par rapport à ces résultats plutôt favorables pour nous. »

 

Ce soir, Meyer et consorts ont une nouvelle opportunité de réaliser une belle opération, celle de distancer un concurrent direct. « On sait qu’il sera difficile de réaliser une deuxième partie de saison parfaite. Mais on veut prendre le maximum de points. »

 

Pour y parvenir, Yanis Lenne va une nouvelle fois se démultiplier. Fixé à l’aile en début de saison, le Sélestadien dépanne – blessures de Beauregard et Vujic obligent – depuis peu sur la base arrière. Au poste d’arrière droit pour faire souffler Kosta Savic, mais également au cœur du jeu pour relayer Thibaud Valentin.

 

« Demi-centre, c’est tout frais, sourit-il. Ce n’est pas quelque chose qui me déplaît. J’aime avoir des responsabilités. Mais c’est surtout pour rendre service à l’équipe. »

 

L’idée n’est pas saugrenue, ses qualités – sa vitesse, son jeu en lecture, sa capacité à trouver le pivot – n’étant pas contre-indiquées pour ce poste.

 

Suite de l'article DNA

Photo A KIEFFER

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales