> Des ressources insoupçonnées

Rédigé le 09/03/2016.

 

Malgré des rangs clairsemés par une vague de forfaits, les équipes du SAHB n’ont pas sombré. Les pros qui ont largement puisé dans l’effectif de la réserve ont tenu tête à Besançon jusqu’à quelques minutes de la fin. Les jeunes de la Nationale 2 ont gagné à Franconville avec un seul remplaçant.

 

C’est le principe des vases communicants. En sport comme en physique. Quand l’équipe « une » de Sélestat est touché par une vague de blessures, elle puise dans l’effectif de la réserve pour faire le compte. C’est ainsi que deux espoirs des Violets, le gardien Hugo Kryszt (18 ans) et l’arrière Noah Gaudin (16 ans) ont été appelés vendredi pour la première fois en Pro D2 à Besançon.

 

« 8 joueurs, 3 ballons et 10 sandwiches »

 

Ajoutez-y Gabriel Nyembo et Édouard Kempf et cela fait quatre titulaires que Thierry Demangeon n’a pas pu aligner le lendemain à Franconville chez une lanterne rouge en regain de forme puisqu’elle restait sur deux succès de rang. « On a pris la route avec 8 joueurs, 3 ballons et 10 sandwiches , résume avec humour, le coach de la « deux ». On sait que lorsqu’il y a des absents à l’étage supérieur, c’est la réserve qui fait l’appoint. C’est le jeu. » Après cinq minutes de flottement et de doute, le responsable du centre de formation a été plus que rassuré par ses joueurs. Il a apprécié la prestation de ses élèves et une équipe soudée, compacte devant un Valentin Kieffer, seul gardien du voyage, efficace (18 arrêts). À la mi-temps, le SAHB menait 18-9. « Dans le vestiaire, on s’est regardé dans les yeux » , souligne Thierry Demangeon, impressionné par la prestation de sa troupe réduite à sept joueurs et un seul remplaçant. Malgré une logique baisse d’intensité en deuxième période, son équipe a renoué avec la victoire (25-31) prouvant, encore une fois, que le SAHB a des ressources.

 

Article et photo L'ALSACE