> Pro D2 (18e journée) : Sélestat – Billère, ce soir (20h00)

Rédigé le 11/03/2016.

 

Encore un tournant

 

Sélestat enregistre les retours de Beauregard et Meyer lors de cette 18e journée. Ce ne sera pas de trop pour contrer Billère et rester dans le bon wagon.

 

Les semaines commençaient à lui paraître bien longues... Jamais Frédéric Beauregard n’avait été sur la touche aussi longtemps en raison d’une blessure. Mais une déchirure à la cuisse, début février, est venue perturber le fil de saison, juste avant la reprise de la compétition, en 8e de finale de la Coupe de France contre Montpellier.

 

« Aider l’équipe au maximum »

 

L’arrière gauche a aussi manqué les quatre derniers matches de championnat et il faut remonter au 18 décembre, et le 16e de finale de Coupe de France contre Ivry, pour trouver la trace de sa dernière apparition en compétition officielle.

 

« C’est très long, souffle “Bobo”. C’est surtout embêtant parce que je n’ai pas pu tirer bénéfice de la “prépa” de janvier et que la blessure est arrivée à un moment où je me sentais bien physiquement. »

 

Pendant ces (trop) longues semaines d’absence, le capitaine sélestadien a suivi les siens seulement du regard. « Être assis dans les tribunes, ne pas pouvoir aider les copains, c’est dur. Tu ne peux rien faire, à part les encourager... »

 

Cette période où l’on ne peut rien faire d’autre que « ronger son frein », où « l’adrénaline de la compétition » fait cruellement défaut, est désormais révolue. Cuisse guérie, Frédéric Beauregard est enfin de retour dans le groupe violet pour la réception de Billère.

 

Ce n’est pas la moins bonne des nouvelles (le gardien Julien Meyer effectue lui aussi son retour) dans un moment où Sélestat doit toujours composer avec plusieurs absences importantes (Grégory Martin, Thibaud Valentin, Thierry Fleurival et Igor Vujic).

 

Suite de l'article DNA

 

Photo A KIEFFER