> Sélestat encore dans le coup

Rédigé le 09/05/2016.

En s’imposant largement samedi soir à Valence, Sélestat reste la dernière équipe à pouvoir empêcher le sacre de Saran. Pour cela il faudra battre Angers vendredi et compter sur une défaite du leader à Massy.

Le dénouement est proche. Comme dans les bons polars, les pistes se raréfient au fur et à mesure que l’épilogue se rapproche. Mais le suspense demeure. Jusque dans les toutes dernières pages. Le dernier paragraphe. Les ultimes lignes.

 

Il plane aussi dans le scénario de cette saison de Pro D2. Les invités aux play-offs sont presque connus mais le nom du premier de la classe reste en suspens. Ils ne sont plus que deux à pouvoir espérer être celui qui montera dans l’ascenseur vers la LNH sans passer par la loterie des play-offs : Saran et Sélestat. Ce n’est que vendredi prochain qu’on connaîtra l’heureux élu.

 

L’issue est plus qu’incertaine. Le promu a simplement les cartes en main pour réussir une deuxième promotion successive et passer en an de la Nationale 1 à la Ligue Nationale. Du jamais vu. Mais valider son ticket à Massy n’est-ce pas un peu plus compliqué pour Saran que de s’imposer à domicile face à un relégable comme Angers, le dernier visiteur de la saison régulière au CSI de Sélestat ?

 

Tout le monde a son opinion à ce sujet et tous les cas de figure sont possibles. Fertile en surprises, la Pro D2 va-t-elle en réserver une dernière à l’occasion du baisser de rideau ? Qui sait ? En tout cas, la défaite de Massy qui n’avait perdu qu’une fois au cours des dix dernières journées, oblige les banlieusards parisiens à gagner face au leader dans la mesure où leur cinquième place est menacée par Billère et Istres qui possèdent le goal-average particulier favorable. « On peut s’en réjouir car cela obligera Massy à jouer le jeu à fond pour se qualifier », note Christian Gaudin.

 

Suite de l'article L'Alsace

Photo A KIEFFER