> Un vendredi 13 excitant

Rédigé le 13/05/2016.

 

Sélestat évoluera-t-il en D1 la saison prochaine ? Il faut deux conditions pour que cette hypothèse se réalise ce soir. La première consiste à battre Angers, le dernier visiteur de la saison régulière. L’autre étant que Saran s’incline à Massy. À qui sourira ce vendredi 13 ?

Qui décrochera la cagnotte du Vendredi 13 ? On ne parle pas ici du Loto mais du ticket gagnant pour la Ligue Nationale de handball. Car ce soir, aux alentours de 22 h, il y aura des cris de joie. Un élu parmi les deux prétendants à cette place dans l’élite des 14 meilleurs clubs français.

 

Saran, une commune d’environ 15 000 âmes dans l’agglomération d’Orléans, pourrait devenir le premier club à passer directement de la N1 (3e niveau) à la D1. Un nul, ce soir chez le 5e Massy, lui suffirait pour réaliser son rêve.

 

« Il y a encore quatre matches à jouer »

 

Sélestat, vingt ans de présence au plus haut niveau dont il a été relégué l’an dernier, est le seul club qui pourrait encore empêcher cette anomalie. Dans un duel à distance où les Alsaciens n’ont plus les cartes en main. Les Violets n’ont pas seulement un point de retard sur le leader. Ils ont aussi un goal average particulier défavorable puisqu’à une victoire alsacienne dans le Loiret (30-31) a suivi une déconvenue à domicile (21-26). Cette défaite en février risque de coûter cher au SAHB qui aurait déjà pu fêter sa promotion sans ce résultat.

 

Il faudra donc des circonstances particulièrement favorables pour que les Violets arrivent à retourner une situation assez compromise. Ça commence par une victoire impérative contre Angers. « Avant de voir ce que font les autres, il faudra déjà s’occuper de nous , prévient Yoann Eudaric. Il faudra jouer ce match à fond et respecter notre adversaire qui pourra jouer libéré puisque son sort est déjà jeté. Ce match doit nous servir de préparation pour les play-offs. Car c’est ce qui nous attend, à moins d’une bonne surprise. On verra. »

 

Suite de l'article L'Alsace

Photo F. WURRY