> Sélestat bascule en mode play-offs

Rédigé le 15/05/2016.

 

La 18e victoire, contre Angers, n’aura pas suffi. Sélestat devra sortir vainqueur des play-offs pour accompagner Saran en D1. Première étape, dès mercredi, à Massy.

Les Sélestadiens sont passés par tous les états. Le premier était agréable. « Au coup de sifflet final, on est super content parce que l’on vient de réaliser un beau match », souffle Gabriel Nyembo (18 ans).

 

Mais comme tous ses coéquipiers, le jeune pivot violet a rapidement déchanté, quand le résultat du match entre Massy et Saran est tombé. « On a suivi l’évolution du score (dans les trois dernières minutes, ndlr) sur le téléphone. »

 

« On y croit, ce n’est pas terminé ! »

 

Celui-ci s’est arrêté à 23-23, privant Sélestat de la première place envoyant directement en D1 et du titre de champion de France de Pro D2. Et la déception générée par ce scénario, le pire pour les Alsaciens, a pris le pas sur la joie.

 

« L’euphorie est retombée. Nous n’avons même pas trop fêté la victoire. » La déception, légitime, n’empêche pas de se montrer lucide. « C’est de notre faute, nous n’avons pas su rester maîtres de notre destin contre Cherbourg », analyse Gabriel Nyembo.

 

Cette défaite au CSI contre les Normands (le 29 avril lors de la 24e journée), alors que Sélestat venait de s’emparer du fauteuil de leader, a bien été celle de trop. Mais à quoi bon ressasser ? « C’est trop tard. »

 

Et puis cette déception n’est pas synonyme d’abattement. « On est déçu car le titre n’est pas là, mais la montée en D1 est toujours possible. Il reste encore les play-offs. On y croit, ce n’est pas terminé ! lance “Gaby”, auteur d’une prestation aboutie (4 sur 5 au tir). J’ai eu la possibilité de m’exprimer en attaque, ça fait plaisir. »

Suite de l'article DNA

 

Photo DNA