Sélestat Alsace Handball

Ce soir Sélestat - St Raphaël 20h00 au CSI

Rédigé le 28/09/2016.

> Ce soir Sélestat - St Raphaël 20h00 au CSI

 

Un exemple à suivre

 

La première sortie des Violets, si elle laisse bien sûr un goût d’inachevé, laisse toutefois augurer quelques espoirs. Sélestat aurait préféré prendre au moins un point contre Aix-en-Provence, mais les coéquipiers de Rudy Seri ont esquissé l’idée qu’ils pouvaient rivaliser.

Il s’agit maintenant de concrétiser. Ce ne sera pas le plus aisé contre Saint-Raphaël, deuxième du dernier championnat derrière l’intouchable PSG.

Mais Saran, l’autre promu, a montré que rien n’était impossible en allant chercher le nul il y a une semaine sur les bords de la Méditerranée.

Les Violets seraient donc bien inspirés de suivre l’exemple saranais. Il leur faudra pour cela gommer les imprécisions entrevues contre les Aixois, il leur
faudra aussi, sans doute, contenir la réaction des Varois.

Nul doute, également, que certains Sélestadiens auront particulièrement à coeur de briller lors de cette 2e journée. Thomas Gaudin, Jérémie Sargenton,
Ognjen Djeric et Tom Guillermin vont retrouver leur club formateur et voudront forcément se rappeler à son bon souvenir.

Sur le papier, Sélestat ne part évidemment pas avec les faveurs des pronostics. Mais les coéquipiers de Yanis Lenne doivent lancer leur saison, décrocher
ces premiers points qui feraient tant de bien pour la confiance.

Il y aussi une mauvaise statistique à effacer.


Sélestat n’a plus battu Saint-Raphaël en D1 depuis une éternité, précisément depuis le 19 septembre 2007 (c’était dans le Cosec d’à côté). Un certain Greg Martin avait inscrit six buts…


Depuis, Saint-Raphaël est devenu l’un des ténors de la D1, au point d’attirer cet été le demi-centre espagnol Daniel Sarmiento, deux fois vainqueur de la Ligue des champions avec le grand Barça et champion du monde avec la Roja en 2013.


Ce ne sera pas le seul danger côté varois. On pense, pour ne citer qu’eux, à l’ailier gauche Raphaël Caucheteux, meilleur buteur de l’histoire de la LNH (onze buts contre Saran), à l’arrière droit Adrien Dipanda, vice-champion olympique avec l’équipe de France à Rio, au redoutable pivot danois Alexander Lynggaard.

Bref, ce ne sera pas une partie de plaisir. Mais puisque Saran l’a fait, pourquoi Sélestat ne le pourrait pas ? La jeunesse violette y croit. Et elle compte plus que jamais sur vous public pour l’aider à réaliser l’exploit…

 

Crédit Photo : F WURRY
 

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales