> La première, enfin ?

Rédigé le 25/10/2016.

 

 

Il est temps de sourire enfin. Il est l’heure de débloquer le compteur, de décrocher cette première victoire, ces deux premiers points, pour continuer à croire en de meilleurs lendemains. Les Violets et leur public n’attendent que ça.

 

 

Passons rapidement sur le dernier match dans la capitale. L’armada du PSG évolue sur une autre planète et on n’attendait pas vraiment des coéquipiers de Jérémie Sargenton qu’ils réalisent un exploit. Peu d’équipes en sont capables sur la scène hexagonale.

 

 

Il est désormais question d’orgueil pour les Sélestadiens. Pour eux, pour leurs supporters, il n’est pas question de s’incliner une quatrième fois consécutive au CSI, après les revers si frustrants contre Aix-en-Provence, Saint-Raphaël et Nîmes.

 

 

Et qu’importe si leurs adversaires se sont remis d’aplomb récemment. Cesson avait mal débuté (trois défaites lors des trois premières journées). Mais dans le sillage de leur demi-centre Jérémy Suty (12 buts lors des deux derniers matches), les Irréductibles Bretons, ça tombe mal pour les Violets, ont fait plier Saint-Raphaël et Créteil.

 

 

Mais Sélestat a les atouts dans sa manche pour les ramener à la raison. Car la jeunesse alsacienne affiche progressivement ses progrès. On pense notamment au Hollandais Bart Ravensbergen dans le but, de plus en plus présent, ou à Thibaut Minel, de plus en plus prolifique en attaque.

 

 

Pour l’instant, ça ne suffit pas. Mais grâce à vous, à vos encouragements, la roue va bien finir par tourner. Les Violets ont, plus que jamais, besoin de vous, pour les aider à se lancer. C’est sans aucun doute ce soutien qui leur permettra de limiter le nombre de leurs erreurs qui les ont pénalisés jusque-là, de trouver le petit supplément d’âme qui mène au succès. Ils comptent sur vous !

 

 

Photo G CANTARUTTI