> Une gestion à parfaire

Rédigé le 21/02/2012.

 

Le Sélestat Alsace Handball a pâti de ses baisses de régime, dimanche contre Créteil. Les Violets doivent améliorer la gestion de leurs temps faibles.

 

Cette défaite à Créteil suscite davantage de regrets que de déception chez Jean-Luc Le Gall. « On a eu notre chance et on ne l’a pas saisie », souffle l’entraîneur violet.

 

Comme souvent cette saison, le Sélestat Alsace Handball a été en mesure de se battre pour la victoire. « Si on avait pris dix buts, il y aurait de quoi être déçu et aussi inquiet, car cela voudrait dire que quelque chose n’aurait pas fonctionné. »

 

Si les Sélestadiens n’ont pas vraiment brillé, les Cristoliens ne se sont guère montrés plus flamboyants. « Je pensais voir une plus grande équipe de Créteil, dans la lignée de ses prestations contre Nîmes et Nantes. » De quoi attiser encore un peu plus les regrets violets.

 

« Cela fait partie de notre apprentissage »

 

Mais si les coéquipiers d’Olivier Jung ont le plus souvent joué les yeux dans les yeux avec leurs adversaires, y compris Montpellier, le plus fort d’entre tous, ils paient encore souvent leur manque de constance. Cela n’a parfois pas porté à conséquence, comme face à Nîmes (9 e journée), finalement mâté après une première période franchement poussive.

 

Suite de l'article DNA