Sélestat Alsace Handball

Un capitaine dans la galère

Rédigé le 03/03/2017.

> Un capitaine dans la galère

 

Comme l’ensemble de ses coéquipiers, le capitaine de Sélestat Jérémie Sargenton vit des moments difficiles à force de courir après une première victoire en championnat. Il leur reste dix journées pour enfin la décrocher.

 

Les pérégrinations de Sélestat dans cette Starligue que les Violets avaient réussi à retrouver à la force du jarret au printemps dernier, ont tout du mauvais scénario. Elles rappellent les aventures de cet obscur présentateur météo du film « Un jour sans fin » qui se trouve coincé dans un hôtel en Pennsylvanie où il revit la même journée. À chaque fois que son réveil sonne, la même journée recommence.

 

C’est un peu ce que vivent les handballeurs du SAHB depuis six mois. À l’exception d’un match nul à Saran, les 15 autres journées se sont toutes soldées par le même résultat. Avec un scénario assez souvent identique. « Chaque match, c’est la même chanson , regrette le gardien Jérémie Sargenton. On est bien, on a un creux qui nous coûte très cher. »

 

Avant-hier, lui, avec ses 7 arrêts sur les 12 premiers tirs nordistes soit 58 % d’efficacité, et ses coéquipiers ont tenu tête aux Dunkerquois. En jouant les yeux dans les yeux avec les Nordistes (9-9) jusqu’à la 24e minute. Jusqu’à ce qu’un terrible 5-0 en six minutes ne mette à mal tous les efforts entrepris.

 

« On est dans le match à 9-9, et patatras, on ne met plus un but. Annotel nous fait mal. On commet quelques pertes de balle aussi. On prend de mauvaises décisions. Les arbitres ne nous aident pas non plus. Mais bon, il y a ce trou. Ce passage à vide qu’on a tout le temps. » Le constat du capitaine du SAHB est teinté d’une lassitude qui commence à gagner les rangs de l’équipe.

 

«Il y a toujours un compartiment du jeu qui nous fait défaut , poursuit lucidement celui qui ne portera plus le maillot violet la saison prochaine. Cette fois-ci ce n’était pas forcément les gardiens de but et je suis plutôt content pour ça. C’est ma seule satisfaction. Mais si on veut gagner des matches cette année, il faut qu’on soit là pendant une heure. On y est toujours une demi-heure, 40, voir 45 minutes. Après, il y a toujours un domaine qui cloche. Certains matches c’étaient les penaltys, d’autres fois c’étaient les gardiens, d’autres matches c’était l’attaque, d’autres la défense. Bref, c’est tout le temps la même chose… »

 

Suite de l'article L'Alsace

 

Photo :  F WURRY

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales