Sélestat Alsace Handball

La tête basse

Rédigé le 26/02/2012.

> La tête basse

 

Hors sujet en attaque les Violets ont chuté hier à Saintes (6 e de Pro D2), en 8 es de finale de la Coupe de France (24-23). Très loin de son niveau habituel, Sélestat ne méritait pas vraiment de s’inviter en quarts.

 

Saintes avait visiblement à cœur de montrer un autre visage. Laminés le week-end précédent à Semur pour la 18 e journée de Pro D2 (42-26), les coéquipiers de Robin Foubert, brillant hier (5 buts), ont créé la sensation de ces 8 es de finale de la Coupe de France en écartant des Sélestadiens indigents offensivement.

 

« Il y a de la colère, mais surtout le sentiment d’avoir commis une grosse boulette »

 

Comment gagner en perdant 18 ballons et en ratant autant de tirs ? « On ne peut pas, soupire l’arrière droit Quentin Eymann, très déçu. En jouant comme cela, on ne méritait pas de se qualifier. Et ce n’est pas normal d’avoir joué comme ça. Nous sommes une équipe de LNH… »

 

Sélestat n’a fait illusion que vingt minutes (7-8, 19 e). Les Violets n’ont ensuite jamais trouvé les solutions face à la défense étagée maritime. Les Alsaciens ont même pu s’estimer heureux de n’accuser qu’un but de retard à la pause (13-12).

 

L’entame de seconde période a été à l’avenant de la pâle prestation sélestadienne durant les trente premières minutes. Le 3-0 rapidement encaissé repoussait des Violets en manque total de réussite à quatre longueurs (16-12, 35 e). Le retard était identique à l’entame du sprint final (22-18, 51 e).

 

Trois buts de Beretta et Jung entretenaient l’espoir d’un hold-up (23-23, 56 e).  Suite de l'article DNA

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales