Sélestat Alsace Handball

Le pot de départ du capitaine

Rédigé le 31/05/2017.

> Le pot de départ du capitaine

 

Deux saisons à Sélestat ont suffi à Jérémie Sargenton pour faire l’unanimité sur son compte. Le capitaine qui n’a pas été conservé par le club, mais qui restera à Sélestat pour y construire sa nouvelle vie, espère finir son bail sur sa terre d’adoption par une belle soirée contre Créteil.

 

Arrivé à Sélestat dans l’anonymat, il y a deux ans, Jérémie Sargenton a rapidement gagné le cœur des supporteurs du SAHB qui pourront le voir à l’œuvre une dernière fois ce soir face à Créteil, terminus de la saison à domicile. Ce sera également la dernière sortie d’Olivier Jung pour l’occasion, ainsi que de six autres joueurs. Et de l’entraîneur Christian Gaudin, dont le contrat n’est pas renouvelé.

 

Si le coach ne fera pas de vieux os en Alsace, le gardien, dont une partie de la famille vit à Saint-Raphaël, restera sur sa terre d’adoption. Parce que la greffe a pris avec les supporters du cru et, surtout, parce que son cœur s’est mis à battre plus fort pour une native de la région. À 30 ans, il est encore un peu jeune pour prendre sa retraite. Mais les événements en ont décidé autrement.

 

« Ça restera l’apogée de ma carrière »

 

« J’éprouve quelques regrets de ne pas pouvoir continuer ici d’autant que mes dernières performances en D1 m’ont confirmé que j’en ai encore sous la semelle, » souligne l’intéressé dont l’implication a été déterminante dans la victoire à Cesson.

 

Il n’a d’ailleurs jamais autant joué depuis l’annonce de sa non-reconduction. Laissant pointer des regrets au sein d’un public qui n’a pas la mémoire courte et se souvient de ses prestations majuscules l’an dernier à pareille époque au moment des play-offs. « Ça restera l’apogéede ma carrière. Le meilleur passage où j’ai pu allier résultats et performances. Ça fait partie des meilleurs souvenirs de ma carrière » , confirme le gardien, venu en catimini de Pontault-Combault et qui n’aurait jamais songé à faire son pot de départ ce soir à Sélestat.

 

« Il y a deux ans, c’était une issue impensable , en sourit le gardien aux racines antillaises. Je sortais d’une saison compliquée à Pontault, je n’étais pas titulaire dans un club qui jouait le maintien en D2. J’étais venu sur la pointe des pieds en sachant que le club se posait des questions à mon sujet. J’étais surtout là pour suppléer Julien (Meyer) plutôt que d’avoir un rôle prépondérant. »

 

« J’ai voulu que ma mère me voie au CSI, mon chez moi »

 

D’avoir rempli sa mission en prouvant qu’il était autre chose qu’un faire-valoir, d’avoir été un des artisans de la montée en inversant la tendance lors des matches retour contre Massy et Dijon, lui ont offert une légitimité et une popularité qui se manifeste lorsque les supporteurs scandent son prénom à chaque arrêt. « Ça me fout à chaque fois la chair de poule ».

 

Suite de l'article L'Alsace

 

Photo Archives : A KIEFFER

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales