> Des émotions à défaut de victoire

Rédigé le 01/06/2017.

 

Malgré l’envie de s’offrir une victoire à domicile avant de se séparer, les joueurs du SAHB ne sont pas parvenus à faire mieux que les onze autres fois cette saison en s’inclinant d’un cheveu face à Créteil (26-27).

 

Il y a eu des larmes au coup de sifflet final. Mais si Yanis Lenne était en pleurs pendant que les dernières secondes du match s’égrenaient, ce n’était pas parce que le SAHB avait encore une fois, une 12e fois sur les 13 réceptions de la saison, perdu à domicile.

 

Saisi par l’émotion de ces derniers instants passés sur le parquet de son club formateur qu’il quittera dans quelques semaines pour découvrir une autre vie à Barcelone, l’international violet avait la gorge nouée et le regard embué par un trop plein de sentiments divers et multiples.

 

Et que dire d’Olivier Jung qui a disputé hier le dernier match de sa longue carrière en violet. Elle a commencé il y a dix ans, dans le Cosec voisin, et s’est terminée au CSI devant des tribunes bien garnies où ont fleuri quelques pancartes en l’honneur du pivot sélestadien qui a réussi ses adieux avec deux buts en autant de tentative. Deux buts qui ont fait se lever le stade trop souvent privé de son chouchou comme nous l’avions d’ailleurs souligné en début de saison.

 

Suite de l'article L'Alsace

 

Photo T Babinot