> Montpellier – Sélestat (31-20)

Rédigé le 09/06/2017.

 

Il n’y pas eu de miracle hier soir dans l’Hérault pour le dernier match de la saison où Sélestat s’est incliné logiquement.

 

Ce dernier match de la saison, sans enjeu pour les deux équipes, opposait des Alsaciens condamnés depuis longtemps à la descente mais qui espéraient quitter la D1 sur une victoire de prestige et des Montpelliérains qui entendaient fêter dignement de départ de leur « taulier » Jure Dolenec pour Barcelone.

 

La barre trop haut

 

Sélestat n’a pas vraiment résisté pour cet ultime déplacement chez le troisième du championnat. La formation alsacienne aurait bien voulu réussir un joli coup mais il fallut bien vite se rendre à l’évidence, Montpellier jouait un ton au-dessus…

 

Le MHB n’a pas trop tremblé pour sa dernière de la saison. Sélestat a bien joué crânement sa chance en début de rencontre, mais les partenaires de Jure Dolenec avaient placé la barre trop haut.

 

Pour fêter le départ du Slovène, mais aussi ceux de Zvizej, Bellhacene et Anquetil (prêté à… Sélestat), Montpellier a mis peu de temps à se mettre en route.

 

Moins d’une mi-temps en fait. En deux temps (3-0, 14e et 4-0, 19e ), le MHB avait fait le trou. Si les Violets trouvaient des ressources pour revenir un première fois, le deuxième coup d’accélérateur faisait vraiment mal aux Alsaciens. Et Montpellier conservait cinq longueurs d’avance à la pause.

 

En seconde période, Sélestat frappait le premier, mais les Héraultais restaient solides. L’entrée du jeune Bellhacene dans les buts ne perturbait en rien la bonne défense du MHB.

 

Alors que Sélestat peinait à trouver la solution pour recoller au score, Montpellier, de son côté enchaînait et plaçait quelques accélérations qui faisaient gonfler le score. Le MHB comptait jusqu’à huit longueurs d’avance (50e ).

 

Suite de l'article DNA

 

Photo A Kieffer