> La saison est lancée !

Rédigé le 24/09/2017.

Sélestat s’est imposé hier à Nice, promu en D2, pour décrocher son premier succès en championnat. Le premier d’une longue série ?

Après avoir tous les deux perdu leur premier match de championnat la semaine passée, Nice et Sélestat avaient à cœur d’obtenir un premier succès en D2, afin d’enfin lancer leur saison.

Le début de rencontre est à l’avantage des joueurs de Christophe Viennet. Un 0-3 dans les cinq premières minutes lançait les bases d’une partie rythmée. Le promu azuréen, loin de paniquer, refaisait petit à petit son retard, bien aidé par l’indiscipline des Alsaciens.

La “partasse” de Bart Ravensbergen

C’est le portier espagnol du Cavigal, Pol Sastre, qui rééquilibrait les débats, notamment par un réflexe sur une contre-attaque menée par Seri (6-8, 17e ).

Et c’est Tom Guillermin, l’ancien ailier droit de Sélestat, particulièrement en forme en ce début de saison, qui permettait à Nice de revenir à hauteur, puis Nathy Camara plaçait les siens en tête pour la première fois (10-9, 22e ). Le mano a mano se poursuivait jusqu’à la pause, que Yoann Eudaric et consorts atteignaient avec une petite longueur d’avance (13-14).

Le début du deuxième acte voyait à nouveau les Alsaciens signer un 3-0. Mais comme en début de partie, les Niçois réussissaient à revenir. L’expérience et la puissance physique de Sélestat faisaient la différence et les joueurs du Cavigal perdaient leurs nerfs au fil des minutes.

De quoi permettre à Thomas Cauwenberghs d’enfiler les buts sur penalty (8 sur 8 hier dans cet exercice). Les arrêts de Bart Ravensbergen (19) et la vitesse d’Arthur Anquetil faisaient le reste pour permettre aux Sélestadiens de s’envoler au score (24-30, 26e ). Nice avait beau tout faire pour revenir (28-30), les Violets résistaient à ce dernier rush local (28-31).

Suite de l'article DNA

Crédit Photo : A. KIEFFER