> Rendez-vous mercredi soir pour SELESTAT vs CAEN

Rédigé le 13/11/2017.

Aux ailes, mais pas que…

Quelques jours près avoir sauvé l’essentiel face à Vernon, le SAHB a fait le job, vendredi dernier, à Cherbourg 34-30). Très bien fait même lorsque l’on sait que les Manchots (pas tant que ça finalement) restaient sur un succès probant à Pontault-Combault, infligeant au leader de cette Proligue sa première défaite de la saison (30-33).

Les Sélestadiens, privés de Savic, se sont remis dans le sens de la marche et c’était indispensable avant de recevoir Caen d’abord, de se déplacer à Pontault ensuite (le 25 de ce mois). Un match au sommet qui doit déjà trotter dans la tête de certains.

Mais il y a Caen avant. Un match qu’il convient de prendre très au sérieux tant les Normands s’annoncent compliqués à manoeuvrer. 4es au classement, un petit point devant le SAHB, ils restent certes sur un revers à… Pontault. Mais ils ont, entre autres, battu Créteil dans la région parisienne (28-29), ne s’inclinant que d’un tout petit but devant Istres (22-23) et se défaisant de Vernon (31-28). Le tout grâce à une défense des plus solides, la 4e du championnat.

Il faudra donc - et ce sera sans doute là une des clés du match - aux Alsaciens se montrer efficaces en attaques comme ils ont su le faire il y a quelques jours dans le sillage d’Anquetil (9 buts) et Cauwenberghe (5), les deux meilleurs buteurs bas-rhinois.

Il faudra aussi se dépouiller derrière, surveiller comme il se doit Yanis Mancelle et Pleta Skirmantas, les artilleurs Caennais. Cela nous promet des duels entre ailiers (ce que sont les quatre garçons cités) intéressants.

Ça se passera sur les côtés, on le voit, mais pas que, bien sûr. Aux défenseurs alsaciens, autour de cap’tain Eudaric, de se montrer à la hauteur, sachant que le duo Kieffer-Ravensbergen s’affirme de match en match comme un des plus fiables de cette Proligue. Marquer 34 buts à Cherbourg, c’est bien, très bien même. En concéder 30, c’est beaucoup. Trop certainement. 

Il faudra donc se sortir les tripes mercredi soir  ile jeu de mot, c’est vrai, mais c’était dur de le laisser à d’autres. Facile jeu de mot, mais surtout justifié. Car il le faudra vraiment pour rester dans le rythme et dans la course avant d’aller défier Valentin Amann et les siens en terre Pontelloise-Combalusienne.

 

Coup d'envoi à 20h00 - Accueil du public dès 19h00 

Réservation billetterie en cliquant ICI

Photo Cyril Gife