> Trop haut l’obstacle

Rédigé le 15/03/2012.

 

Auteur d’un bon départ, Sélestat semble avoir retrouvé une cohésion. Mais son efficacité offensive face à une forte équipe de Dunkerque est restée limitée.

 

Le président du SAHB, Vincent Momper, et la plupart des supporters, considérait ce match contre Dunkerque comme celui de la réhabilitation. Pour effacer le traumatisme lié au naufrage à Istres, de surcroît dans une série noire de trois défaites en championnat, tous souhaitaient, à défaut de victoire pour ce 18 e match, que les Violets livrent une opposition de qualité susceptible d’infléchir la courbe de la confiance.

 

Défense sous pression constante

 

Le scénario de départ est plutôt heureux. Pintor vole la première balle d’attaque aux Nordistes, mais Eymann rate l’occasion d’ouvrir le score. C’est Touati qui aura cet honneur (0-1), mais comme Fulop stoppe les trois tirs d’un Bosquet pour le moins persévérant, le SAHB va mener 3-1 après cinq minutes. La défense de Sélestat est ensuite mise sous pression par une équipe de Dunkerque qui joue vite et juste. Très impliquée, elle parvient à faire échec à plusieurs tentatives.

 

Suite de l'article DNA