> 17ème journée de Proligue

Rédigé le 26/02/2021.

Quatre des six formations les plus mal classées s'affronteront ce weekend tandis que Pontault et Cherbourg s'affrontent pour la premlère place.

Qui de Pontault ou de Cherbourg sera seul leader samedi matin ? Alors que Saran a vu la réception de Sarrebourg repoussée au mois de mars, le vainqueur du duel entre les deux autres leaders occupera seul le trône, au moins pour un weekend. Derrière le trio de tête, le trou est désormais fait, et c'est pour s'accrocher encore un peu que Nancy reçoit Massy. A l'aller, les Lorrains avaient été prendre les points dans l'Essonne (27:24), mais sont désormais dans une passe plus compliquée. Après cinq défaites de suite, ils viennent tout juste de retrouver le chemin de la victoire, vendredi dernier à Besançon (35:24).

Dijon, actuel cinquième, peut encore croire à ses chances dans la course aux play-offs, mais il faudra pour le DHB aller prendre les points à Nice. Une mission périlleuse alors que, dernièrement, Saran et Massy ont laissé des points sur la Côte d'Azur. 

Dans le bas du classement, pour certains, il y a urgence à prendre des points. Strasbourg, actuel dixième, fera le court déplacement jusqu'à Sélestat pour tenter de créer la surprise. Les hommes de Christophe Viennet ont du mal face aux mal-classés cette saison, à l'image de leur défaite la semaine passée à Valence.

En prenant six points sur leurs quatre dernières sorties, les Valentinois se sont donné de l'air. En se déplaçant à Besançon, Valence peut encore améliorer sa position, face à un autre concurrent au maintien. Cela fait trois mois que les Doubistes n'ont plus connu le goût de la victoire, et déjà au match aller, les Bisontins s'étaient inclinés (26:31). La lanterne rouge, Angers, se déplacera sur le terrain de Billère, avec l'espoir d'y faire un coup. Le SCO a un besoin urgent de point alors que Strasbourg, onzième, pointe cinq longueurs devant. Le train du maintien ne va pas tarder à passer, et si Billère semble bien placer pour y monter, il est temps pour les Angevins de se mettre à courir.

Photo archive : Frédéric Bocquenet Photos Sports