> Du cœur et du talent

Rédigé le 29/04/2012.

Sélestat prend une revanche sur Nantes par 30-29.

l y avait davantage d’enjeu pour Sélestat, concerné par la bagarre à neuf pour le maintien à l’occasion de cet antépénultième match à domicile de la saison, que pour le solide 5 e du championnat qui n’a pas abandonné l’espoir de mettre la main sur la clé de l’Europe.

Départ laborieux pour les Violets : deux poteaux de Jung et Beauregard, et une balle perdue, ce n’était pas la meilleure manière de se mettre en confiance (0-2).

La mobilité et la taille de la défense nantaise, qui joue haut, nuisent au rendement offensif du SAHB. Une exclusion de Pintor, suivie d’une pénalité équivalente infligée à Petrenko pour « erreur du banc » et Nantes peut s’échapper (1-6, 10 e).

La solution Pesic
Le temps de reprendre ses esprits et le pivot Pesic réduit enfin l’écart sur un doublé, ce qui lui vaudra d’être marqué à la culotte devant la zone par Feliho, et Sélestat fait désormais jeu égal (5-7, 14 e). Toujours plus vif dans ses relations aux neuf mètres, et grâce à des tireurs de la trempe de Dole, Nyateu et Rivera Folch, Nantes reprend le large (+4) grâce à un nouveau surnombre – Pintor commençant à se demander avec quelle dose d’agressivité il doit défendre ! –, et au cadre sur lequel échoue Freppel.

Un duel de gardiens se déroulait parallèlement avec Fulop qui réussit à arrêter plusieurs tirs nantais et Maggaiz qui n’était pas en reste sur les tentatives des Violets, parfois un peu naïfs.

Le SAHB se montre pourtant décomplexé et, avec la patience pour vertu, revient à égalité (11-11, 27 e) avant de passer devant au score une première fois par Pesic, et de le rester au retour des vestiaires sur une belle extension de François-Marie qui inscrivait son 3 e but en treize minutes.

Suite article DNA