Sélestat Alsace Handball

Les Violets au paradis

Rédigé le 13/05/2012.

> Les Violets au paradis

 

En arrachant le nul, hier à Ivry (29-29), les Sélestadiens ont décroché le point qui leur manquait pour assurer leur maintien en D1. Le SAHB a réussi, avec brio, son retour dans l’élite du handball français.

 

Le cœur de Vincent Momper n’a finalement pas lâché. « C’était vraiment dur pour les nerfs ! », souffle le président du Sélestat Alsace Handball. En tête durant la majeure partie de la rencontre, les Violets ont un moment vu leur destin leur échapper dans les dernières secondes.

Mais Arnaud Freppel a délivré les siens en inscrivant le 29 e but, celui du bonheur pour un SAHB désormais assuré de son avenir en D1. « On a vraiment eu très peur sur la fin », lance Olivier Jung, capitaine d’une équipe sélestadienne une nouvelle fois héroïque hier.

 

« Il fallait vraiment être très costaud pour prendre un point à Ivry »

 

Il fallait en effet vraiment avoir du cœur pour résister au retour d’Ivryens portés par le bouillant public de Delaune. En infériorité numérique à l’entame des trois dernières minutes (27-28), Sélestat n’en menait pas large. L’espoir de valider le maintien semblait même s’envoler après cette réalisation de Bataille (29-28, 59 e). Mais comme face à Cesson une semaine plus tôt (28-28 au CSI), les Alsaciens n’ont pas craqué.

Ce point, le 20 e de la saison, est sans aucun doute le plus important. Il permet, à deux journées de la fin du championnat, d’assurer un maintien que les joueurs de Jean-Luc Le Gall n’ont assurément pas usurpé (Nîmes et Paris ne peuvent plus dépasser Sélestat). « Je suis très fier de mes joueurs, sourit le coach violet. Il fallait vraiment être très costaud pour prendre un point à Ivry. »

Les coéquipiers de Quentin Eymann auraient même pu espérer mieux. En tête à la pause (15-18), le SAHB semblait lancé sur la voie d’un troisième succès à l’extérieur cette saison. Olivier Jung donnait ainsi cinq longueurs d’avance à son équipe (18-23, 40 e).

 

Un maintien mérité

 

L’élan violet allait alors être stoppé par… une panne d’électricité (21-24, 46 e). La coupure de dix minutes, le temps que la lumière revienne, profitait aux Ivryens (25-25 à la 52 e). « On a eu du mal à se remettre dedans, mais on n’a pas lâché », explique Oliver Jung.

 

Suite de l'article DNA

 

 

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales