Sélestat Alsace Handball

« Les efforts et le travail finiront par payer »

Rédigé le 07/10/2011.

> « Les efforts et le travail finiront par payer »

 

 

-2  face à ST-Raphaël et  -2  à Nantes  : le Sélestat-Alsace handball n’est décidément pas payé de ses efforts en ce début de saison. Embêtant, pas plus inquiétant que ça.

 

Et ce qui ne devait pas arriver est arrivé.

 

Sauf que pas vraiment… « Perdre de 10 buts face à nettement meilleur que nous ne me dérangerait pas, confiait Jean-Luc Le Gall avant de prendre la route pour Nantes. Mais surtout, j’espère que nous n’aurons rien à regretter. »
Les Sélestadiens du SAHB n’ont pas perdu de dix buts mercredi soir en Loire-Atlantique. De deux seulement. Le coach bas-rhinois ne nourrit pourtant aucun regret.


« On a fait ce que nous devions faire »


« Non, non, je ne peux vraiment pas en vouloir aux joueurs, ceux-ci n’ont vraiment rien à se reprocher, lâche celui-ci. On a fait ce que nous devions faire, on a sans doute disputé notre meilleur match depuis la reprise. Tout ça s’est joué à rien, à deux ou trois coups de sifflet notamment… »


Il n’était que vivre le retour en bus pour se bien rendre compte que cap’tainJung et les siens se sentaient habités du sentiment de ceux qui ont bien fait leur travail. Pas abattus, les Sélestadiens, mais décidés à ne pas en rester là.


« Bien sûr, il y en a qui ont dû se dire qu’en faisant un ou deux arrêts de plus, qu’en marquant un ou deux buts de plus, qu’en perdant un ou de ballons de moins ou qu’en négociant mieux une ou deux supériorités numériques, l’issue eut été différente, continue Jean-Luc Le Gall. Moi-même, a posteriori, je me dis que jouer à deux pivots en toute fin de match afin d’isoler Fernandez (l’Espagnol, clé de voûte de la défense nantaise) tout en donnant plus liberté à Petrenko, aurait pu changer la face des choses. Mais c’est a posteriori. Et changer de dispositif quand on mène au score (Sélestat a été devant à 24-25 jusqu’à la 51 e minute) n’est pas évident. Sauf a posteriori… »


Bref, s’il s’avoue « un peu dégoûté quant à la tournure qu’a pris ce match sur sa fin », le coach alsacien se dit surtout rassuré quant au comportement de sa formation.


« Pour moi, c’est l’équipe le joker »


« Je suis fier de mes joueurs. Ils affichent un état d’esprit exceptionnel, vraiment. Plutôt que d’en vouloir au monde entier, ils ont en tête de continuer à travailler pour progresser. Nous cherchons un joker (après François-Marie et Salami, c’est Pesic – on craignait une fracture, il ne s’agit “que” d’une entorse de la cheville – qui a du quitter les siens avant-hier), mais pour moi, c’est l’équipe ce joker. Un “Bobo” (Frédéric Beauregard) qui commence à trouver ses marques et qui va prouver qu’il est un joueur de D1 ; un Podsiadlo de plus en plus en plus efficace ; un Ostarcevic (8 buts à Nantes) qui prouve qu’il est le joueur qu’on, attendait. Et d’autres comme nos jeunes, comme Eymann qui n’a toujours pas montré ce dont quoi il était capable mais qui va le faire, j’en suis certain. On cherche un joueur parce que, quantitativement, on va commencer à manquer de solutions. Mais on cherche un joueur qui aura sa place dans le groupe, pas uniquement un salaire de plus. On n’a pas besoin d’un deuxième Vlado (Ostarcevic) ou d’un deuxième Olo (Podsiadlo), mais d’un, joueur qui nous apportera vraiment… »


« Les efforts et le travail finiront par payer »


Jean-Luc Le Gall fait, en premier lieu, confiance à ceux dont il dispose, sûr de leur marge de progression, convaincu par leur état d’esprit.
« La roue fini toujours pas tourner, termine l’entraîneur du SAHB. Si nous reproduisons ce genre de match, nous gagnerons ceux que nous devons remporter pour nous maintenir. Notre début de championnat n’est pas le plus facile, mais il nous permet d’avancer, de progresser. Le fait d’avoir échoué de peu face à Saint-Raphaël ou Nantes n’a démobilisé personne, au contraire. J’ai vraiment foi dans ce groupe, je le sais sain. Et je sais que ce qu’il fait, les efforts et le travail qui sont les siens, finiront par payer. »


Ça n’a pas été le cas à Nantes, ce qui aurait eu valeur de performance. Dans 10 jours, le SAHB accueillera Ivry. Et là, il ne s’agira plus de promesses ou d’espérance. Il y aura vraiment obligation de résultat…

Source A.V. - DNA

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales