> Sélestat entame la semaine par une large victoire

Rédigé le 22/08/2012.

 

Saarlouis n’a pas fait le poids (35-21) hier soir face à une équipe de Sélestat pourtant privée de trois joueurs et qui n’a pas été obligée de forcer son talent pour poursuivre sa belle série de succès.

 

Depuis que le SAHB a battu Göppingen, le double tenant de la coupe EHF, lors de sa deuxième sortie de préparation, on s’attend toujours à revoir une prestation aussi aboutie qu’une semaine plus tôt. Mais il faut être deux pour produire un bon match et sans vouloir faire injure à Nancy (Pro D2) battu vendredi dernier 33-27 et Saarlouis (2 e Bundesliga) relégué hier soir à 14 longueurs (35-21), ces deux adversaires n’ont pas donné beaucoup de fil à retordre aux Alsaciens. Le plus dur dans cette première des trois rencontres au programme de la semaine a été de ne pas suffoquer dans la moiteur du centre sportif de Sélestat.

Le SAHB a aussi dû composer avec l’absence de trois joueurs cadres. A celle du pivot Djordje Pesic déjà préservé trois jours plus tôt à Bischoffsheim en raison d’une douleur à l’épaule, se sont rajoutées celles de Quentin Eymann, touché à la hanche face à Nancy et du gardien Obrad Ivezic. Mais Lazlo Fulop a très bien fait le travail dans la cage de Sélestat en détournant une quinzaine de tirs allemands pendant les quarante premières minutes avant de céder sa place au jeune gardien de la réserve : Maxime Duchêne. Sélestat avait depuis longtemps plié le match (25-12, 39 e). Avec le retour de Yuriy Petrenko aux commandes, les Violets ont transpercé une défense adverse qui n’a tenu qu’une dizaine de minutes (5-4) avant d’être dépassée par les vagues sélestadiennes (12-7, 19 e) puis de craquer avant la pause en encaissant un 6-2 qui a mis fin au suspense (19-11).

 

Suite de l'article L'Alsace