> La grosse cote

Rédigé le 21/09/2012.

 

Le SAHB essayera de déjouer les pronostics ce soir à Saint-Raphaël, le troisième de la saison précédente.

 

Il y a deux semaines, la salle de Saint-Raphaël était décorée aux couleurs de la Ligue des Champions lorsque le club varois a raté d’un cheveu l’accession dans les phases de poule de la plus grosse compétition européenne en finale contre Hambourg (32-31). Ce soir, c’est pour le compte de la deuxième journée de la LNH que Heykel Megannem, l’ancien Sélestadien, et ses coéquipiers vont retrouver leur parquet et un adversaire qui leur semble promis. D’autant plus qu’après une défaite à Dunkerque, ils n’ont, cette fois, pas le droit de se rater contre Sélestat. Car les Raphaëlois visent une place dans le dernier carré, eux qui ont bouclé le dernier exercice juste derrière Montpellier et Chambéry. C’est dire la tâche qui attend les Alsaciens ce soir sur les bords de la grande bleue.

 

Une entreprise délicate qui ne pourra être menée à bien qu’à condition d’être proche de la perfection. « Cette année, nous aurons beaucoup de matches énormes à négocier », relativise l’entraîneur Jean-Luc Le Gall qui estime que ses joueurs ont une carte à jouer s’ils réduisent au maximum leurs temps faibles. Un mot revient presqu’à la fin de chaque phrase du coach : la régularité. « Nous avons montré contre Nantes, sur l’ensemble du match qu’il n’y avait pas tant d’écart que cela.

 

Suite de l'article L'Alsace