Sélestat Alsace Handball

Sélestat vs Ivry : samedi 15 octobre à 20h30 - Coup d'envoi donné par Thierry Omeyer

Rédigé le 13/10/2011.

> Sélestat vs Ivry : samedi 15 octobre à 20h30 - Coup d'envoi donné par Thierry Omeyer

 

L’US Ivry, un des “grands” du handball français, dépose sa (belle) carte de visite au CSI de Sélestat ce samedi soir. Auteur d’un début de championnat satisfaisant d’après son entraîneur, la formation francilienne s’avance sans trop de certitudes. Le point avec Pascal Léandri.

 

C’est le club des records. Le seul qui, depuis la création de la D1, n’a jamais quitté le plus haut niveau du championnat de France. Huit fois championne de France, l’US Ivry est également la seule à avoir réussi à tailler une brèche dans la domination montpelliéraine. C’était en 2007.

Bref, c’est un monstre du handball français qu’accueille le Sélestat-Alsace HB ce samedi. Une légende cependant moins fringante depuis quelque mois, sans vraiment de certitudes depuis quelques jours.

 

« C’est clairement Sélestat le favori »

 

C’est que la formation du Val-de-Marne ne se présente pas dans les meilleures conditions en Alsace, elle qui devra faire sans ses trois recrues estivales.

Le Croate Davor Dominikovic, arrivé de Pampelune via Paris, est blessé. Et les frères Simonet, Diego et Sebastian, sont engagés avec l’équipe nationale d’Argentine dans un tournoi qualificatif aux Jeux olympiques de Londres.

« Ça fait beaucoup, soupire Pascal Léandri. Pour nous, c’est un autre championnat, long de deux semaines, qui débute. Autant à Sélestat que huit jours plus tard à Istres, nous allons souffrir de ces absences. »

 

L’ancien international (23 sélections) reste combatif et décidé, comme il le fut en tant que joueur.

« Les Alsaciens sont eux aussi handicapés. Mais il me semble que nos absents, ne serait-ce que parce qu’ils évoluent tous en base arrière, pèsent plus. Et puis nous joueront à l’extérieur, dans une salle où il a toujours été difficile de s’imposer, face à une équipe qui reste sur de bons résultats face à Saint-Raphaël et Nantes. Au complet, parce qu’alors nous aurions bénéficié d’un banc intéressant et de sans doute plus d’expérience que notre adversaire, nous aurions été favoris. Mais là, clairement, c’est Sélestat qui le sera. Ce n’est pas pour autant que nous ne disputerons pas nos chances à fond… »

 

On peut faire confiance au coach ivryen qui sait pouvoir compter sur un groupe peut-être diminué quantitativement, mais qualitativement bien armé.


Le début de saison de sa formation a d’ailleurs de quoi rassurer Pascal Léandri. Si ce n’est cette défaite à Paris (27-26) qui lui reste un peu en travers de la gorge, l’ex-ailier gauche de l’équipe de France a plutôt apprécié.

 

« Je ne me fixe aucune limite »

 

« Nous avons fait deux très bons matches à Nantes (26-26) puis face à Toulouse (32-26), un moins bon face à Paris et, malgré notre défaite, nous avons plutôt bien tenu le choc devant Montpellier (21-34). On peut penser que nous avons perdu deux points (à Paris) en ce début de saison, mais qui aurait vraiment prévu que nous signerions le nul à Nantes ? »

 

Au bout du compte, le coach francilien est satisfait, du moins autant qu’un coach exigeant peut l’être. L’US Ivry a respecté son tableau de marche, elle qui, officiellement, s’est fixée pour objectif de terminer dans la première moitié du classement.

« Mais moi je ne me fixe aucune limite, termine Pascal Léandri. Mieux, quand tu es compétiteur, le seul but du jeu doit être de repousser ces limites-là. »

Il y aura un guerrier sur le banc ivryen ce samedi soir. Il y en aura beaucoup d’autres sur le terrain. Rien, vraiment rien, ne s’annonce aisé pour les Sélestadiens…

 

A.V. / DNA

Billeterie Sélestat Alsace Handball

Dernier Match

vs

31 - 20

Journée 26

Prochain Match

vs

08/09/2017 à au CSI de Sélestat

1er tour

Classement de la saison

Fond de dotation du SAHB
Boutique Sélestat Alsace Handball
© 2016 SA-HB - Tous droits réservés - Hébergement & Création webinov - mentions légales