> Victoire de Sélestat 36 - 30

Rédigé le 15/12/2012.

 

C’est la force du Sélestat Alsace Handball. Les Violets ne passent jamais au travers à domicile face à des concurrents directs. La venue en Alsace d’Aix-en-Provence ne doit pas déroger à la règle.

 

Toulouse est déjà loin. La Coupe de la Ligue et son Final Four ne sont plus qu’un souvenir pour les Sélestadiens. « Franchement, on n’a pas reparlé de la demi-finale », assure Frédéric Beauregard. La déception née de la pâle prestation livrée face aux Nantais (33-25) s’est rapidement effacée.

 

 

« On aurait bien sûr aimé jouer la finale. Mais, à choisir, je préfère gagner contre Aix-en-Provence. C’est un match très important par rapport aux objectifs du club », souffle l’arrière gauche violet.

 

« Nos adversaires savent qu’il est très dur de prendre des points à Sélestat »


Le discours est rodé, mais il colle parfaitement à la situation du Sélestat Alsace Handball après onze journées de championnat. Les coups d’éclat contre Montpellier ou Chambéry et la qualification historique pour le Final Four de la Coupe de la Ligue ne doivent pas faire oublier que les joueurs de Jean-Luc Le Gall ne comptent que trois points d’avance sur Aix-en-Provence, 13 e et premier relégable.

 

 

« La défaite face à Nantes nous a remis les pieds sur terre. Il faudra cravacher pour rester en LNH. On sait que cela passe notamment par une victoire contre Aix », avance Frédéric Beauregard.

 

Suite de l'article DNA

 

Photo archives DNA – Franck delhomme